F1 - Vidéo: On Board à Monza

Vidéo. Revivez le Grand Prix d'Italie avec l'émission On Board de Canal + Sport, pour revoir tous les moments forts de la course en caméra embarquée.

Après chaque course, les équipes de Canal + réalisent l'émission On Board, diffusée le mercredi soir après le Grand Prix sur Canal + Sport.

On Board propose de revivre tous les moments forts de la course, en caméra embarquée, avec de nombreuses images qui n'ont pas été diffusées pendant le direct.

- La vidéo d'On Board au Grand Prix d'Italie

Hamilton s'impose sur les terre de Ferrari

Lewis Hamilton a remporté la course, après avoir doublé Kimi Räikkönen, aidé par une très bonne stratégie. Räikkönen a pris la deuxième place, devant Valtteri Bottas.

On Board permet de revivre le tête-à-queue de Sebastian Vettel dans le premier tour et la remontée de l'Allemand. L'émission fait aussi découvrir la façon dont Mercedes a géré les courses de Hamilton et Bottas. Le programme montre enfin le contact entre Max Verstappen et Bottas, et la colère du Néerlandais par radio après avoir appris sa pénalité.

- Hamilton triomphe, Vettel perd gros

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

lundi 10 septembre 2018 à 15:12 BubbleTasse dit : Vettel est le seul responsable de son accrochage avec hamilton, iceman ne doit rien a son coéquipier, surtout s'il n'y a pas eu de consigne d'équipe, si raiko n'est pas gardé pour 2019, cela peut expliquer aussi son pilotage musclé envers vettel lors des premiers virages, mais ca, c'est un autre debat.

dimanche 09 septembre 2018 à 21:27 zut ! dit : Franchement, je pestais contre l’impulsivité de Vettel et ses erreurs à répétition. Mais je trouve que les images onboard montrent un raikko qui n’est pas aidant... voir franchement limite dans les virages 1 et 2. Vettel aurait pu attendre, c’est clair, surtout quand un championnat est en jeu. Mais il part mieux, est à deux reprises plus rapide que Raikko qui ferme un peu bcp la porte... autant les consignes en début d’année sont décevantes. Autant là... Raikko me semble quand même pas mal responsable dans ce qui arrive à Vettel non ?

dimanche 09 septembre 2018 à 17:40 CarCircus dit : Hamilton a traumatisé Ferrari et surtout Vettel, quand aux tifosis, ils sont écoeurés.