F1 - Brawn : « Lewis a été exceptionnel »

F1 - Brawn impressionné par Hamilton en Italie

Ross Brawn a été impressionné par la victoire de Lewis Hamilton en Italie. Il a aussi apprécié le spectacle en course.

Lewis Hamilton s'est imposé en Italie, alors que les pilotes Ferrari étaient les grands favoris après les qualifications. Il a pris l'avantage sur Sebastian Vettel dans le premier tour, malgré un contact, et il a ensuite doublé Kimi Räikkönen, aidé par une bonne stratégie, dans laquelle Valtteri Bottas a joué un rôle, en ralentissant Räikkönen. Ross Brawn, le responsable de la compétition de la F1, estime que Hamilton doit être salué pour cette victoire.

« La victoire de Lewis Hamilton était vraiment méritée, » estime Brawn. « Après la victoire de (Sebastian) Vettel à Spa, Ferrari semblait rester sur sa lancée à Monza, aidée par le soutien de ses supporters, et Lewis a manqué une place en première ligne pour un souffle. »

« Mais le leader du championnat a refusé de renoncer. Après le départ, il a fait une attaque agressive mais correcte, ce qui lui a permis de doubler Vettel, et ensuite il est resté collé dans le sillage de la Ferrari de (Kimi) Räikkönen, en mettant le Finlandais sous une grosse pression, tout en parvenant à gérer ses pneus. »

« Il a été aidé par un travail parfait du muret des stands et de son équipier Valtteri Bottas, qui a joué le jeu de l'équipe à la perfection dans cette situation, et il ne faut pas oublier que la Formule 1 est un sport d'équipe. »

« Une stratégie bien pensée et le rempart de Bottas devant Kimi ont permis à Lewis de doubler le pilote Ferrari, qui souffrait de pneus très endommagés. »

Mercedes a fait croire à Ferrari que Lewis Hamilton aller s'arrêter tôt, alors qu'il a changé de pneus très tard : « Le moment clé a probablement été l'arrêt, avec Mercedes qui a piégé Ferrari en leur faisant penser que Lewis allait faire l'undercut, » souligne Brawn. « Quand Kimi est rentré, le champion en titre est resté en piste, il a allongé son premier relais le plus possible, pour avoir des pneus frais sur la fin. Facile à dire, pas facile à faire et Lewis a tout simplement été exceptionnel. »

- Comment Mercedes a fait chuter Ferrari

Brawn a aimé la course

Ross Brawn a apprécié le spectacle en Italie, avec des qualifications disputées, une longue lutte pour la victoire et même un combat pour la troisième place.

« La course (...) a été passionnante et très disputée, avec le vainqueur qui n'a émergé qu'après le dépassement de Lewis Hamilton sur (Kimi) Räikkönen pour de bon, et après une bagarre très indécise pour la première place, il y a eu une bagarre pour la troisième place jusqu'à la fin parce que Max Verstappen était dans une lutte avec Valtteri Bottas et Sebastian Vettel, qui s'était exclu de la course à la victoire avec un tête-à-queue au départ. »

« Le duel entre Lewis et Kimi à Monza a montré le meilleur de la Formule 1, en mettant en avant le talent des pilotes, les performances des voitures, la gestion des pneus et le travail d'équipe entre les pilotes. Durant le week-end, l'avantage a changé de camp entre les deux top teams. Le samedi, Ferrari était devant mais Hamilton était au contact, il a provoqué un dépassement dans le premier tour et l'autre vers la fin. »

« C'était une belle façon de tirer le rideau sur la saison européenne et j'espère que nous aurons des courses aussi spectaculaires dans le dernier tiers du championnat, alors que nous allons disputer sept courses sur trois continents en moins de trois mois. »

Hamilton a creusé l'écart au championnat mais Brawn croit toujours à une fin de saison disputée : « Vettel avait la possibilité de réduire l'écart au championnat, mais finalement il est à 30 points, plus que la valeur d'une victoire, de Hamilton, » souligne Brawn. « Mais je pense que cela reste très ouvert. Il reste sept courses et il ne faut pas grand chose pour que la situation se renverse, parce que les deux équipes sont à un niveau de performances presque identique. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

mercredi 10 octobre 2018 à 10:57 Fide dit : Pourquoi évoquer le nom des perdants , qui fuient la formule 1 car ils ont peur de ne pas être à la hauteur les années suivantes..Rosberg a gagné 1 seul titre car Hamilton a rencontré 5 problemes moteurs sur la saison

lundi 10 septembre 2018 à 20:48 ah!tipik dit : Ce bon vieux Ross oublie probablement le départ du GP d'Espagne 2016 ou Lewis s'embroncha dans la seconde Mercedes dès le 3 éme virage là aussi mis sous pression par un Rosberg performant.

lundi 10 septembre 2018 à 17:13 CarCircus dit : C'était la plus belle performance de Lewis depuis longtemps, et Mercedes a démontré qu'elle était une équipe et qu'il fallait plus pour les battre.