24H du Mans - Disparition de Don Panoz

24H du Mans - Don Panoz est décédé

Don Panoz est décédé, à l'âge de 83 ans. L'entrepreneur américain a été à l'origine de voitures spectaculaires et de l'ALMS.

Don Panoz s'est éteint à l'âge de 83 ans, des suites d'une longue maladie. Il a eu une grande influence sur le monde de l'influence à la fin des années 1990.

Cet homme d'affaires, qui a fait fortune dans l'industrie pharmaceutique, notamment grâce au patch à la nicotine. Il a créé Panoz Auto Development en 1989. La Panoz Esperante GTR-1, en 1997, et la Panoz LMP-1 Roadster-S,  en 1999, ont marqué les esprits avec leur apparence spectaculaire. La LMP-1 Roadster-S a été alignée aux 24 Heures du Mans de 1999 à 2003.

Don Panoz a aussi fondé l'American Le Mans Series en 1999, le championnat d'endurance devenu IMSA WeatherTech suite à sa fusion avec le GrandAm. Il a aussi possédé les circuits de Sebring et de Road Atlanta, où se déroule l'épreuve de Petit Le Mans.

Ces dernières années, Don Panoz a été impliqué dans le projet DeltaWing, une autre voiture spectaculaire.

L'ACO rend hommage à Don Panoz

L'Automobile Club de l'Ouest, qui organise les 24 Heures du Mans, a rendu hommage à Don Panoz, un entrepreneur unique dans le monde du sport automobile.

« Don était un grand ami de l'ACO et un ami personnel, » souligne Jean-Claude Plassart, Président de l'ACO de 2003 à 2012. « Je tiens à saluer son enthousiasme pour le développement du sport automobile dans le monde et le rayonnement des 24 Heures du Mans à l'international et tout particulièrement aux Etats-Unis, son pays. »

Don Panoz a gardé des liens avec les 24 Heures du Mans : « Je suis particulièrement ému et triste aujourd'hui, » déclare Pierre Fillon, le Président de l'Automobile Club de l'Ouest. « Lors de la dernière édition du Mans Classic, j'ai eu le privilège de piloter la Panoz Esperante GTR-1 de 1998 sur le grand circuit des 24 Heures. Cette machine était visuellement, vraiment étonnante mais au volant, elle l'était tout autant. Je m'attendais à quelque chose d'exceptionnel, et cela a bien été le cas. »

« Aussitôt, j'avais partagé ce moment avec Don Panoz. Je lui avais envoyé une photo et un message, car nous avons toujours été proches, des partenaires, des coéquipiers de l'Endurance. J'étais fier et heureux de pouvoir lui témoigner une fois encore, mon amitié et mon respect. Cette photo était un des nombreux exemples de notre passion commune. »

« Non seulement, nous pouvions pour le plaisir passer des heures à échanger sur cette discipline, ces machines exceptionnelles ou ces hommes incroyables, mais lui comme moi, nous travaillions aussi ensemble pour ce sport. »

« Depuis la création de l'American Le Mans Series, les liens entre l'Amérique et l'ACO se sont renforcés. Don Panoz a été le grand ambassadeur de cette relation. Suite à un parcours professionnel très riche et original, Don Panoz est peut-être venu par hasard à l'automobile et au sport automobile, mais il n'est pas resté dans ce domaine par hasard. »
« Devenu fan de sport automobile, il  a agi comme un entrepreneur. Son objectif était d'impulser et de créer des projets viables. Récemment, il travaillait encore sur un programme de ''garage 56''. Il était un visionnaire, toujours en avance. L'homme va nous manquer terriblement, l'expert tout autant. J'adresse, au nom de l'ACO, mes plus chaleureuses pensées à sa famille et ses proches. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mercredi 12 septembre 2018 à 09:22 CHAPARRAL dit : Une grande figure du sport automobile version endurance !