Ferrari : les Monza SP1 et SP2 dévoilées !

Ferrari : présentation des speedsters Monza SP1 et Monza SP2

Les Ferrari Monza SP1 et SP2 sont des speedsters très exclusifs basés sur la 812 Superfast. Oubliez le brushing.

Le département Special Projects de Ferrari, dédié aux séries limitées, présente sa dernière création, basée sur la 812 Superfast. Il s'agit d'un speedster proposé en deux variantes. La première est monoplace et baptisée Monza SP1 ; la seconde est biplace et nommée Monza SP2. L'absence de toit mais aussi de pare-brise, remplacé par un saute-vent, accentue la longueur du capot et participe d'un design très épuré. Aux coins des ailes avant, les feux se divisent en deux parties superposées. Les extracteurs latéraux ont été repoussés au centre des flancs. Les feux arrière sont intégrés à une ligne faisant le tour de la poupe. Seule la partie inférieure arrière a conservé l'agressivité contemporaine de la Superfast.

L'habitacle aussi se veut minimaliste. Le compte-tours trône au centre du combiné d'instrumentation. Les boutons restent nombreux. Sur la plateforme en aluminium, la carrosserie des Monza SP est en fibre de carbone, ce qui permet à ces barquettes de se montrer 15% plus légères qu'une Superfast avec tout de même 1.500kg à sec pour la SP1. La partie supérieure de celle-ci est entièrement carrossée côté passager, tandis que les deux occupants de la SP2 sont séparés par un ponton en carbone. La partie supérieure arrière est bosselée dans le prolongement du ou des appui-têtes, comme de tradition sur les speedsters. Le capot s'articule par l'avant et l'accès à bord se fait via une ou deux petites portières.

Une nouvelle famille de Ferrari

Les Monza SP étant basées sur la 812 Superfast, elles en reprennent le V12 6,5L atmosphérique. Mais la puissance de celui-ci a encore gagné 10 chevaux pour en afficher 810, de quoi toujours atteindre les 100 km/h en 2,9s puis 200 km/h en 7,9s selon Ferrari, qui annonce "plus de" 300 km/h en pointe. Pour rappel, la Superfast peut dépasser 340 km/h d'après ses concepteurs.

L'inspiration derrière les Monza SP est à chercher dans les années 1950 avec les 750 Monza, 860 Monza et autres 250 Testa Rossa ou 290 MM. Bien au fait de l'engouement qu'ils suscitent et de leurs retombées en termes de revenus comme d'image, Ferrari devrait à l'avenir lancer plus régulièrement des modèles très exclusifs en séries limitées. Aussi les Monza SP inaugurent-elles une nouvelle gamme baptisée Icona, à travers laquelle le constructeur de Maranello réinterprètera les codes de certaines de ses autos emblématiques du passé. Moins de 500 Monza SP doivent être produites, la répartition entre SP1 et SP2 s'effectuant en fonction des commandes. Quant au prix, il devrait être communiqué début octobre prochain à l'occasion du Mondial de Paris 2018 où les Monza SP seront exposées.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)3

vendredi 21 septembre 2018 à 12:58 Chrystèle Kinder PPT dit : C'est quoi citroen ?

vendredi 21 septembre 2018 à 12:40 Rabajoi dit : Dommage qu'elle n'a pas un logo citroen ! lol

jeudi 20 septembre 2018 à 13:02 fassi49 dit : C'est un moteur diesel polluant de chez psa qu'il faut mettre dedans