Publié le 19/09/2018 à 16:59

F1 - Arrivabene assume les échecs de Ferrari

F1 - Maurizio Arrivabene assume la responsabilité des difficultés de Ferrari

Maurizio Arrivabene se met en première ligne pour encaisser les critiques après plusieurs courses difficiles. Il veut protéger Sebastian Vettel et Ferrari.

Ferrari et Sebastian Vettel sont sous le feu des critiques après les échecs des dernières courses. La Gazzetta dello Sport, véritable institution en Italie, reproche à la Scuderia de voir le titre s'envoler tout en ayant la meilleure monoplace du plateau.

Maurizio Arrivabene a tenu à prendre la défense de ses employés. Le patron de la Scuderia estime qu'il est le seul responsable des défaillances de Ferrari.

« Si les résultats ne sont pas au rendez-vous, j'en suis responsable, pas Sebastian Vettel, les ingénieurs ou nos mécaniciens, tout est de ma responsabilité, » a déclaré l'Italien à Speedweek. « Si vous avez besoin d'un coupable, il est devant vous. Si vous voulez critiquer quelqu'un, vous savez où me trouver. »

Arrivabene ne critiquera pas Vettel

Maurizio Arrivabene refuse de critiquer Sebastian Vettel, dont certaines erreurs ont coûté cher cette année. Il pense que pointer du doigt un responsable aurait des conséquences néfastes.

« Tout le monde fait des erreurs en Formule 1, grosse ou petites, » estime-t-il. « Nous sommes une équipe, nous gagnons et nous perdons ensemble. »

« Personne n'était satisfait après la défaite de Monza. Mais si j'avais critiqué Sebastian après la course, un jeune à l'usine aurait pu se dire "Cette fois c'est Sebastian, la prochaine ce sera moi". Je ne veux pas cette situation. »

« Et il ne faut pas oublier que rien n'est perdu pour le moment. Nous allons aborder les dernières courses avec calme et détermination, et nous nous battrons jusqu'à la fin. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

vendredi 21 septembre 2018 à 16:38 Gabriel75 dit : Arrivabene reste sur 3 grosses erreurs. A Monza en Q3 en ne faisant pas partir Vettel derrière Kimi afin que Vettel profite de l'inspiration et sur le GP en arretant Kimi trop tot. A Singapour en arretant Vettel dans une mauvaise fenetre (bloqué par Perez).

jeudi 20 septembre 2018 à 14:16 samousse99 dit : c'est mort pour le titre

jeudi 20 septembre 2018 à 14:15 samousse99 dit : c'est de la faute de vettel .-

jeudi 20 septembre 2018 à 08:54 neo dit : au lieu de jouer au coq,il ferait mieux de bosser

mercredi 19 septembre 2018 à 23:52 CarCircus dit : Arrivabene assume tellement d'échecs, qu'il va se faire virer, et pourtant il n'est pas tout seul dans cette galère Italienne.

mercredi 19 septembre 2018 à 23:16 1½ dit : LEON, t'as oublié l'accrochage au GP de France ;-)

mercredi 19 septembre 2018 à 20:34 LEON dit : On dirait du MANSELL de l'époque WILLIAMS il y a 30 ans ! N'empeche qu'à Hockenheim c'est bien VETTEL qui se viande tout seul et qu'à MONZA c'est lui aussi qui s'accroche avec LEWIS .