Publié le 21/09/2018 à 09:05

F1 - Ocon n'a pas d'amertume envers Renault

F1 - Esteban Ocon ne ressent aucune colère envers Renault

Esteban Ocon n'en veut pas à Renault de ne pas l'avoir retenu en 2019, alors qu'il était proche d'un accord.

Esteban Ocon n'est pas sûr de trouver une place pour la saison 2019 et Williams est désormais sa seule option. En juillet, il avait pourtant des offres de Renault et McLaren. L'équipe française a choisi Daniel Ricciardo et McLaren a titularisé Carlos Sainz et Lando Norris. Toto Wolff, qui gère la carrière d'Ocon chez Mercedes, est furieux de ce revirement de situation. Ocon n'a de son côté aucune aigreur vis à vis de Renault.

« C'est comme cela, ils ont fait leur choix, » a déclaré le Français à Auto Hebdo. « Ils doivent avoir leur raison que je ne connais pas. Non, je ne leur en veux pas. »

« Renault est un grand constructeur. C'est une équipe que j'aime bien, avec laquelle j'ai des liens forts. Elle m'a aidé à me construire en tant que pilote et je ne l'oublie pas. »

Ocon a fait deux passages dans l'équipe d'Enstone. Il a été dans le programme de jeunes pilotes Gravity, qui était détenu par Genii Capital, comme l'équipe Lotus. Quand le programme a pris fin, il a rejoint Mercedes et le constructeur allemand l'a placé chez Renault début 2016, comme pilote de réserve.

Ocon est avant tout déçu

Esteban Ocon est avant tout déçu de ne plus avoir d'option pour 2019 alors que ses performances en piste ont été unanimement saluées cette année.

« Je suis déçu de constater que des facteurs prennent le dessus sur les résultats, » reconnaît Ocon. « Déçu de la manière dont tout ça a tourné. Déçu de nous voir dans cette situation après tout le bon travail qui a été fait. Déçu de voir qu'il y a deux mois nous avions deux solides options et que nous sommes nulle part aujourd'hui. »

Il n'a aucun regret : « J'ai refait cent fois le scénario dans ma tête et j'en suis toujours arrivé à la même conclusion : nous avons pris les bonnes décisions compte-tenu des informations que nous avions. Il était impossible d'imaginer que les choses allaient se retourner contre moi alors que tout semblait réglé. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

mercredi 26 septembre 2018 à 11:47 @ah!tipik dit : désolé mais les tout grands champions ont batu leur coéquipiers établis des leurs premières saisons.. Leclerc, Vettel ou Schumacher, pour ne citer que trois exemples... Perez est souvent critiqué qu'il est en F1 que grâce à son pognon. dans ce cas il faut absolument le battre si l'on veut attirer l'attention. Ocon n'a pas réussi donc bye bye

vendredi 21 septembre 2018 à 16:14 ah!tipik dit : en 2017 Ocon débarquait chez FIndia alors que Perez avait déjà pris ses marques depuis un bon bout de temps quand à l'année en cours 46/45 au tableau c-à-d rien. On va voir pour la fin de saison mais je suis pessimiste d'abord parce qu'il va perdre de sa motivation c'st assez légitime et aussi parce que maintenant il va se battre contre 9 équipes + 1 pilote...Pérez.

vendredi 21 septembre 2018 à 11:28 F1aholic dit : Il est déçu que les facteurs prennent le dessus sur les résultats...well, parlons résultats alors. 2017 Ocon finit derrière Perez au classement pilotes. 2018 Ocon est pour le moment derrière Perez au classement pilotes. En effet, question résultats ils est moins bon qu'un Perez "qui est en F1 grâce au fric", comme diraient certains...