F1 - Haas veut plafonner les budgets

F1 - Haas demande des budgets plafonnés

Haas milite pour un plafonnement des budgets, afin de réduire les écarts. Renault souhaite une décision rapide sur le sujet.

Ross Brawn, le manager de la F1, souhaite instaurer un plafonnement des budgets. Haas juge cette mesure essentielle pour réduire les écarts entre les équipes.

« L’écart ne peut être réduit qu’avec un budget plafonné, » estime Günther Steiner, le patron de l'équipe américaine. « Quoi que nous produisions, cela ne réduira pas l’écart. Quoi que l’on propose, ceux qui ont plus de ressources et plus d’argent peuvent tout simplement travailler plus, et au final mieux. »

Un plafonnement des budgets pourrait être instauré en 2021, date à laquelle la F1 devrait faire sa révolution, avec une nouvelle génération de voitures à l'apparence spectaculaire et conçues pour améliorer le spectacle, et dont le groupe propulseur devrait être simplifié. Le nouveau moteur pourrait cependant être reporté.

Renault veut une décision rapidement

Renault s'impatiente sur le sujet des budgets. Cyril Abiteboul veut savoir avec quelles ressources il devra gérer son équipe dans les prochaines saisons.

« Le plafonnement est vraiment important, parce qu’avec ça, si ça doit être (fixé à) 150 (millions de dollars), nous sommes déjà au dessus, » a précisé le directeur général de Renault Sport Racing à RaceFans.net. « C’est un problème, un petit problème pour nous, un gros problème pour (Red Bull), pour Ferrari. »

Les équipes ont besoin d’une visibilité à long terme sur ce sujet : « Il faut que ce soit clarifié immédiatement, » souligne Abiteboul. « Sinon toutes les équipes, nous y compris, diront que c’est trop tard. Et le plafonnement des budgets ne sera pas mis en place. Donc je pense que la priorité numéro un est le plafonnement des budgets et la distribution des revenus. »

La F1 verse des sommes d’argent importantes aux équipes, issues de la vente de droits télévisuels, des services qu’elle vend aux supporters et des revenus de ses sponsors. Actuellement, la répartition se fait selon les résultats au championnat des constructeurs mais Ferrari dispose d’un statut spécial qui lui permet de recevoir une part plus importante. Liberty Media, qui gère l'aspect commercial de la F1, a aussi l’intention de revoir cette répartition des revenus.

D'autres solutions sont étudiées pour maîtriser les dépenses. La semaine dernière, le groupe stratégique s’est réuni et selon RaceFans.net, l’idée de standardiser plus de pièces a été évoquée. Liberty Media avait déjà évoqué cette piste.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

poool/views/script not found