F1 - Bottas laisse la victoire à Hamilton

F1 - Russie 2018 - La course

VIDEOS. Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix de Russie, après avoir bénéficié d'une consigne donnée à Valtteri Bottas.

Valtteri Bottas menait en début de course à Sotchi, mais il a laissé la première place à Lewis Hamilton après les arrêts, pour aider son équipier dans la quête du titre face à Sebastian Vettel. Ce dernier avait doublé Hamilton dans les stands, mais il n'a pas pu lui résister.

Bottas était en pole et il a gardé la tête au départ, devant Hamilton, qui avait pourtant pris un moins bon envol que Vettel (vidéo). L'Allemand est passé légèrement devant son rival, mais Hamilton a profité de l'aspiration derrière Bottas pour reprendre l'avantage. Vettel était troisième, devant Kimi Räikkönen.


Les leaders se sont vite échappés. Au huitième tour, Bottas avait 1,1sec d'avance sur Hamilton. Vettel était déjà à 3,4sec.

Hamilton a changé de pneus deux tours après Bottas et un tour après Vettel. Il a repris la piste derrière son équipier mais aussi derrière Vettel (vidéo).

Un tour plus tard, Hamilton a voulu doubler Vettel. Ils ont failli s'accrocher. Hamilton a pris l'avantage au freinage suivant (vidéo). Les commissaires ont lancé une enquête sur la première manoeuvre, estimant que Vettel avait changé de trajectoire plus d'une fois. Aucune pénalité n'est tombée.

Hamilton est revenu au contact de Bottas. L'écart commençait à grandir quand Bottas a laissé passer son équipier. Son ingénieur lui avait demandé de le faire, au virage 13. James Vowles, le responsable des stratégies de Mercedes, a ensuite demandé à Bottas de lever le pied pour préserver ses pneus.

Les leaders ont géré les écarts jusqu'à l'arrivée. Bottas a demandé par radio ce qui allait se passer dans le dernier tour. Son ingénieur a répondu que les positions n'évolueraient plus.

Lewis Hamilton s'impose devant Valtteri Bottas et Sebastian Vettel. Au championnat, Hamilton a désormais 50 points d'avance sur Vettel.

Verstappen remonte, Ocon dans le top 10

Kimi Räikkönen a pris la quatrième place. Max Verstappen a terminé au cinquième rang. Il était en fond de grille mais il était déjà à cette position après huit tours. Il devance Daniel Ricciardo, qui a aussi dû remonter dans le classement, même si cela lui a pris plus de temps. Il avait des dégâts sur son aileron avant, qui a été remplacé à son arrêt.

Charles Leclerc a vu l'arrivée au septième rang. Le Monégasque a doublé Kevin Magnussen en début de course. Magnussen termine au huitième rang, devant Esteban Ocon et Sergio Pérez. Les deux pilotes Force India ont buté sur Magnussen. Ocon avait laissé passer son équipier pour qu'il tente à son tour de doubler le Danois, mais il n'y est pas parvenu. Il a rendu la position à Ocon.

Romain Grosjean termine au 11ème rang, après avoir dépassé Nico Hülkenberg dans les derniers tours. L'Allemand, finalement 12ème, a adopté une stratégie inversée, avec un long relais en pneus tendres puis un en ultra-tendres, mais cela ne lui a pas permis de remonter dans le top 10. Fernando Alonso prend la 14ème place, devant Lance Stroll, Stoffel Vandoorne et Carlos Sainz.

Pierre Gasly a abandonné en début de course. Il a fait un tête-à-queue au virage 4 (vidéo). Brendon Hartley a fait un tête-à-queue au deuxième virage en début d'épreuve, et il a dû abandonner. Les deux pilotes Toro Rosso ont eu des soucis techniques, sur les freins.

Classement

1. Lewis Hamilton - Mercedes
2. Valtteri Bottas - Mercedes - 2''545
3. Sebastian Vettel - Ferrari - 7''487
4. Kimi Räikkönen - Ferrari - 16''543
5. Max Verstappen - Red Bull-TAG Heuer - 31''026
6. Daniel Ricciardo - Red Bull-TAG Heuer - 1'20''451
7. Charles Leclerc - Sauber-Ferrari - 1'38''390
8. Kevin Magnussen - Haas-Ferrari - 1 tour
9. Esteban Ocon - Force India-Mercedes - 1 tour
10. Sergio Pérez - Force India-Mercedes - 1 tour
11. Romain Grosjean - Haas-Ferrari - 1 tour
12. Nico Hülkenberg - Renault - 1 tour
13. Marcus Ericsson - Sauber-Ferrari - 1 tour
14. Fernando Alonso - McLaren-Renault - 1 tour
15. Lance Stroll - Williams-Mercedes - 1 tour
16. Stoffel Vandoorne - McLaren-Renault - 2 tours
17. Carlos Sainz - Renault - 2 tours
18. Sergey Sirotkin - Williams-Mercedes - 2 tours

Abandons:

Pierre Gasly - Toro Rosso-Honda - 4
Brendon Hartley - Toro Rosso-Honda - 4

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

lundi 01 octobre 2018 à 14:42 1½ @ ah!tipik dit : C'est exactement ce que je dis, la critique est facile... T'es pas d'accord, tu ne regardes plus, c'est si simple que ça. En plus tu économises l'argent de l'abonnement et tu fouts la paix à ceux qui continuent de regarder. N'oublions pas que de loin pas tous les pays doivent payer pour suivre la F1. Autriche, Allemagne, Suisse, sont que quelques exemples. Faut chercher un peu la faute chez TF1 et Canal plus aussi...

lundi 01 octobre 2018 à 09:43 ah!tipik dit : @ 1½ @ Alain ; ça veut dire quoi "aller avec son temps" ? accepter de payer un abonnement ou une place exorbitante de GP pour assister à des courses tronquées ou l'aspect sportif serait aboli au profit de courses "arrangées" ou il n'y aurait plus aucun suspens avec des pilotes asservis aux ordres de leur employeurs alors là oui pour le coup ce serait la fin de la F1 (la vraie).

dimanche 30 septembre 2018 à 18:09 1½ @ Alain dit : Ça veut dire quoi "cette F1"? nombreux points que tu critiques étaient déjà réalité dans les années 80, 90 et 2000. Et si tu ne sais pas aller avec le temps mieux vaut arrêter de regarder. Ça va faire du bien un pleunicheur de moins.

dimanche 30 septembre 2018 à 16:40 CarCircus dit : @Loic, pour cette fois je suis tout à fait d'accord, et en colère, combien même j'apprécie le talent d'Hamilton et que le championnat exige certaines décisions exaspérante, n'empêche que pour cette fois ils avaient de la marge pour redonner son dû à Bottas, énorme déception pour les fans de l'écurie et du pilote, j'ai jamais apprécié Shumi et Ferrari, justement pour ce genre d'attitude.

dimanche 30 septembre 2018 à 16:36 Bob dit : J'ai coupé au 37 ème tour d'un grand prix processionnaire et encore plus ennuyeux que d'habitude. Avec l'intox habituelle de Lewis "J'ai des ratés au moteur" et la blague à Toto du jour : risque de blistering pour Lewis , Valteri Bottas en touche. Ceci m'a permis de vaquer à des occupations plus intéressantes . La blague à Toto du jour.

dimanche 30 septembre 2018 à 16:36 Alain dit : Arrêtez le massacre. Cette formule 1 ne ressemble plus à rien. Consignes d'équipe, stratégie des pneus, pilotes payants. Mais on attend quoi pour reconstruire entièrement un véritable championnat du monde des conducteurs.

dimanche 30 septembre 2018 à 15:17 Loic dit : Gerbant et indigne. Il faut nous dire si le championnat pilote n’existe plus. Quelle que soit l’écurie qui donne ce genre de consigne, la sanction devrait être lourde. Marre de voir tout le monde s’écarter devant sa majesté Hamilton !