Les secrets de l'Infiniti Project Black S (2018)

Infiniti Project Black S (2018) : nouveaux détails techniques

Infiniti révèle de nouveaux détails techniques sur le prototype Project Black S.

Infiniti continue à dévoiler de nouvelles informations au sujet du Project Black S, un prototype de Q60 hybride conçu avec Renault Sport, partenaire du constructeur en F1. Pour rappel, le coupé est animé par un V6 3L biturbo de 400ch et 475Nm de couple associé à trois moteurs électriques, l'un récupérant l'énergie cinétique au freinage (MGU-K), les deux autres la chaleur des turbos (MGU-H), le tout envoyant 571ch aux roues arrière via une boîte automatique à sept rapports.

On sait à présent que la batterie lithium-ion polymère, qui remplace les sièges arrière, a une capacité de 4,4 kWh et fonctionne avec une tension de 400V. Infiniti annonce moins de 4s pour passer de 0 à 100 km/h.

Passagers ou batterie, il faut choisir

Les éléments électriques du groupe motopropulseur pèsent environ 200kg. Mais la suppression des sièges arrière, les éléments de carrosserie en fibre de carbone et les jantes forgées permettent de compenser grandement cette prise d'embonpoint pour aboutir à un poids à vide de 1.776kg. Cela reste conséquent, mais c'est seulement 24kg de plus que la Q60 Red Sport qui a servi de base d'après le constructeur. Les freins ont été redimensionnés, avec des disques carbone-céramique de 380mm de diamètre à l'avant et 360mm à l'arrière.

En 2019, Infiniti compte poursuivre le développement de ce prototype avec des tests sur circuits, et dans des conditions diverses de conduite. Pour l'heure, le constructeur premium de Nissan ne confirme pas une mise en production.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)3

mardi 02 octobre 2018 à 03:11 Jolasoie dit : Trop lourd

lundi 01 octobre 2018 à 22:10 Mika dit : Rien n'a dire un vrai bijoux cette voiture et ça fait plaisir de voir autre chose que les allemandes encore et encore

lundi 01 octobre 2018 à 20:14 rico dit : Marque trop confidentielle qui peine à percer ...