Publié le 04/10/2018 à 10:28

F1 - Gasly : « Un défi fantastique »

F1 - Pierre Galsy apprécie le défi de Suzuka

Pierre Gasly apprécie le circuit de Suzuka, et surtout son premier secteur. Il a appris à connaître la culture japonaise l'an dernier.

Comme de nombreux pilotes, Pierre Gasly apprécie le circuit de Suzuka. Il aime surtout le premier secteur et son enchaînement de virages unique, avec une piste étroite et un dénivelé important. Aucun autre circuit ne propose de tels virages.

« J'adore rouler à Suzuka, c'est l'un des plus beaux circuits, » souligne Gasly. « La première partie en particulier, avec l'enchaînement des Esses, est un défi fantastique, l'une des meilleures portions de circuit de l'année. C'est très rapide et on peut vraiment pousser la voiture dans ses retranchements. »

Le circuit de Suzuka est celui où Jules Bianchi a eu son accident il y a quatre ans : « Ce sera également émouvant pour moi, d'y revenir après ce qui est arrivé à Jules. Quand je vais à Suzuka, je me recueille à l'endroit de son accident. »

Gasly apprécie le Japon

Pierre Gasly connaît un peu mieux le Japon que la plupart des autres pilotes, puisqu'il y a disputé une saison en Super Formula l'an dernier. Il a découvert la culture du pays et il a commencé à travailler avec Honda, son motoriste chez Toro Rosso cette année et chez Red Bull la saison prochaine.

« Japon sera un peu une deuxième course à domicile parce que j'ai passé beaucoup de temps là-bas l'an dernier, quand je roulais en Super Formula avec Honda, » explique le Français. « C'était une saison spéciale, avec de bons souvenirs des courses et aussi hors des circuits. J'aime beaucoup ce pays pour sa culture, la mentalité des gens et la façon de penser.

« Je pense que cela a été très utile de travailler avec Honda l'an dernier, parce que j'ai pu comprendre leur façon d'aborder les choses, ce qui me sert cette saison. Je suis impatient d'u revenir comme pilote de Formule 1 et avec Honda. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez