Publié le 03/10/2018 à 18:29

F1 - Brawn : « Mercedes a pris la bonne décision »

F1 - Ross Brawn approuve les consignes de Mercedes

Ross Brawn estime que Mercedes a eu raison de donner des consignes au Grand Prix de Russie. Le manager de la F1 y a déjà eu recours.

Mercedes a demandé à Valtteri Bottas de s'effacer devant Lewis Hamilton à Sotchi. Sebastian Vettel a jugé cette consigne « évidente ». Ross Brawn pense aussi que cette l'équipe a fait le bon choix. Lorsqu'il était le directeur technique de Ferrari, Rubens Barrichello a plusieurs fois joué le rôle d'équipier de Michael Schumacher. Brawn juge les consignes nécessaires quand un championnat est en jeu.

« Je pense que la décision de l’équipe allemande était la bonne, » explique celui qui est aujourd’hui le manager de la F1. « Le principal objectif d’une équipe est de décrocher meilleur résultat possible pour les deux championnats, et c’est ce qu’ils ont fait. »

« Je me suis trouvé dans cette situation à de nombreuses reprises par le passé est personnellement, j’ai toujours cru que l’intérêt collectif de l’équipe passait avant celui d'un pilote donné. Ce n’est peut-être pas facile à accepter pour les supporters, ce n’est peut-être pas bon pour le sport, et dans ces situations, une équipe doit juger les circonstances et prendre sa décision. »

« Je peux comprendre la frustration de Bottas, parce qu’il a vécu un bon week-end, il a démontré dans quelle mesure la piste de Sotchi lui convient, mais les consignes d’équipe font partie du sport. »

Mercedes a été honnête

Ross Brawn est satisfait que Mercedes n’ait pas cherché à cacher la consigne, en ralentissant Valtteri Bottas par un moyen comme la stratégie. Il préfère des consignes assumées que masquées.

« C’est également important d’être transparent quand on les applique, plutôt qu’essayer de les cacher, ce qui s’est vu par le passé, et qui a fait naître des accusations de déception, » relève l'Anglais. « Ce n’est pas l’aspect le plus attirant de notre sport, mais il en a toujours fait partie, en bien et en mal, et c’est bien que ce soit sincère. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mercredi 03 octobre 2018 à 23:11 CarCircus dit : Sauf qu'en cette occasion, le doublé était acquis pour l'équipe, donc pas de problème pour le championnat constructeur, je suis fan de Lewis mais j'estime qu'il aurait dû rendre la position à Bottas, il aurait eu toujours 43 points d'avance, ce qui est déjà non négligeable à ce stade de la compétition.