F1 - Hamilton lassé par les courses à un arrêt

F1 - Hamilton veut voir plus de changements de pneus

Lewis Hamilton espère des pneus « trois crans plus tendres » en 2019, pour ne plus avoir de courses à un seul arrêt.

Depuis Barcelone, les vainqueurs ont toujours fait un seul arrêt en course, sauf à Silverstone, où Sebastian Vettel a profité d'une intervention de la voiture de sécurité pour repasser aux stands. La F1 a pourtant demandé à Pirelli de produire des pneus capables de générer des courses à deux arrêts et l'appel d'offres pour 2021 demande des écarts assez grands entre les pneus pour pouvoir faire fonctionner des stratégies différentes.

Lewis Hamilton juge les pneus actuels trop durs et il est lassé par les courses à un arrêt : « Je mets vraiment la pression sur Pirelli parce que les pneus se comportent bien (à Suzuka), mais avoir des courses à un arrêt est ridicule, » a déclaré le quadruple champion du monde à Motorsport Week. « L’an prochain, il faut des pneus trois crans plus tendres, (...) pour avoir au moins deux arrêts pour course. Ce sera plus difficile et nous aurons plus d’adhérence. »

Hamilton aimerait des pneus « plus fins » pour ne plus avoir le « blister thermique » provoqué par les pneus actuels. Cette apparition de cloques est provoquée par une surchauffe de la gomme. Pirelli a apporté des pneus plus fins à Barcelone, au Paul Ricard à Silverstone pour éviter ce phénomènes. Le manufacturier a sélectionné ces trois pistes parce qu'elles ont été resurfacées cette année. Un asphalte neuf dégrade moins les pneus, qui gardent donc plus de gomme, ce qui peut mener à une surchauffe.

Pirelli aimerait deux arrêts obligatoires

Actuellement, le règlement oblige à utiliser au moins deux types de pneus en course, ce qui rend donc un arrêt obligatoire. Pirelli aimerait un règlement qui impose deux arrêts. « Nous serions en faveur d’une telle solution, » a déclaré Mario Isola, le responsable de la compétition automobile du manufacturier italien, à Tutto Motorsport. « On devrait faire des relais plus courts (...) et on pourrait attaquer plus. »

Pirelli développe actuellement ses pneus pour la saison 2019. Isola promet moins de composés. Le super-dur n’a jamais été utilisé cette saison, et le dur n’a été vu qu’à Silverstone. Pirelli voulait garder une gamme large en cas d’amélioration drastique des performances.

« Il y aura moins de composés pour 2019, » annonce l’Italien. « Cette année, nous avons décidé de garder de la liberté et de la flexibilité durant la saison, en pouvant sauter un composé (dans les sélections). Les pneus pour 2019, qui sont encours de développement, auront des caractéristiques différentes. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

dimanche 14 octobre 2018 à 23:32 Bob dit : Moi je suis lassé de Toto, de Bottas et de Lewis

vendredi 12 octobre 2018 à 18:07 Jolasoie dit : Et oui s est sa les raiglement qui sont fait par des réveur, il faut revenir aux arrêt avec le changement de pneus et le ravitaillement déjà pour alléger les voitures, comme sa ils y aura une méilleur adérance aux départs, et limiter les pneus a deux tipe de gomme comme avant en super tendre Et interdire l aileron mobile s est trop devenu Mario kart

vendredi 12 octobre 2018 à 06:14 carkit.SAXO-9...6 dit : alors même les pilotes disent qu'ils en ont ras-le-bol de cette f1 ennuyeuse pro formaté, après Romain Grosjean et Fernando Alonso c'est Lewis Hamilton qui fait ce constat, il n'y a décidément que Mr Lalanne qui nous nous sors des articles les uns derrière les autres jusqu'à nous dire chez Toro Rosso ils font des sushis et quelques intervenants sur les forums qui se permettent vous de vous insulter parce que vous ne correspondez pas à leurs idéess au lieu d'échanger de façon constructive comme il y a un an avec les interlocuteurs qui ont déserté ce forum vu que c'est une F1 très ennuyeuse

jeudi 11 octobre 2018 à 21:23 f2000 dit : moi je suis lasser par les courses avec toujours le même vainqueur !!!!!