Les résultats et les vidéos du week-end

Schumacher titré en F3 et Paffett en DTM, doublé Toyota à Fuji dans le WEC

VIDEOS. Mick Schumacher est devenu champion de F3 et Gary Paffett champion du DTM à Hockenheim, alors que Toyota a signé un doublé à Fuji dans le WEC.

Au programme du week-end : WEC à Fuji, DTM et championnat d'Europe de F3 à Hockenheim, WRX à Estering et Monster Energy NASCAR Cup à Talladega.

Doublé Toyota à Fuji

Le championnat du monde d'endurance était sur le circuit de Fuji. La Toyota N°7 de Mike Conway, Kamui Kobayashi et José-Maria Lopez s'est imposée devant la voiture soeur, la N°8, confiée à Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Fernando Alonso. La N°8 devait dans un premier temps être en pole mais Buemi a dépassé les limites de la piste, ce qui a donné la pole à la N°7, déclassée à son tour pour un vitesse excessive dans les stands. La N°8 a récupéré la pole.

La N°7, partie huitième, était deuxième dès le deuxième tour. Elle a pris l'avantage dans les stands et elle a mené durant la plus grande partie de l'épreuve, pour gagner devant la N°8. La Rebellion-Gibson N°1 de Neel Jani, André Lotterer et Bruno Senna a pris la troisième place. L'autre voiture de l'équipe, la N°3 (Beche/Menezes/Laurent) suite à une sortie de Gustavo Menezes sur une piste humide, alors qu'il était en slicks (vidéo).

La BR-AER SMP N°11 (Aleshin/Petrov/Button) a terminé au quatrième rang. Elle se battait pour la quatrième place avant de rencontrer des soucis d'alternateur, qui ont nécessité une intervention dans les stands.

En LMP2, Jazeman Jaafar, Weiron Tan et  Nabil Jeffri se sont imposés au volant de l'ORECA-Gibson Jackie Chan DC. Du côté du GTE Pro, la victoire est revenu à la Porsche N°2 de Michael Christensen et Kevin Estre. Enfin, en GTE, c'est aussi une Porsche, celle de Project 1, qui a gagné. Elle était pilotée par Jörg Bergmeister, Patrick Lindsey et Egidio Perfetti.

Au championnat, Fernando Alonso, Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi restent en tête, avec 13 points d'avance sur José-Maria Lopez, Kamui Kobayashi et Mike Conway, et 21 sur Gustavo Menezes, Mathias Beche et Thomas Laurent.

- Les moments forts de la course en vidéo

Paffett champion, Rast s'offre un nouveau doublé

Le saison du DTM se terminait à Hockenheim. Gary Paffett a été titré. René Rast a gagné la première course, après un long duel avec l'Anglais. Lucas Auer était en pole mais il a donné la première place à Paffett dès le premier tour. Rast était quatrième, derrière Augusto Farfus. Il a doublé Farfus puis bénéficié d'un souci pour Auer, qui a abandonné. Rast a voulu doubler après les arrêts mais il a tiré tout droit à l'épingle et son rival est repassé devant. Rast a finalement pris l'avantage. Farfus a perdu une porte, ce qui a provoqué l'intervention de la voiture de sécurité. Au restart, Timo Glock a doublé Paffett. Robin Frijns, seulement neuvième, a bénéficié d'un arrêt tardif et donc de pneus neufs pour enchaîner les dépassements jusqu'à la deuxième place. Auer s'est finalement imposé devant Frijns et Glock. Paffett a pris la quatrième place, devant Loïc Duval, Mike Rockenfeller et Paul di Resta. Bruno Spengler et Edoardo Mortara ont complété le top 10. Pascal Wehrlein a pris la 11ème place. Farfus s'est finalement classé au 17ème rang.

Rast a signé un sixième consécutif dans la dernière course de la saison. Marco Wittmann était en pole mais Rast l'a doublé dès le départ et il a contrôlé toute la course. Rast s'est imposé devant Wittmann et Gary Paffett, qui devait finir parmi les quatre premiers pour être sûr d'être titré. Nico Müller a pris la quatrième place, devant Robin Frijns. Ils ont tous les deux gagné des places en fin d'épreuve, en bénéficiant d'arrêts tardifs. Bruno Spengler s'est classé au sixième rang, devant Augusto Farfus et Philip Eng. Philip Eng a terminé au neuvième rang, devant Joel Eriksson. Timo Glock a pris la 11ème place, Loïc Duval la 12ème et Paul di Resta la 14ème. 

Paffett, qui va partir en Formule E, termine la saison avec quatre points d'avance sur Rast et 22 sur di Resta, leader avant la première course du week-end. Mercedes, le constructeur pour lequel Paffett et di Resta roulaient, est titré chez les constructeurs pour sa dernière saison, devant BMW et Audi.

- Les moments forts de la course 1 en vidéo
- Les moments forts de la course 2 en vidéo

Schumacher titré, Yu Zhou, Vips et Schwartzman gagnent

Le championnat d'Europe de F3 terminait aussi sa saison à Hockenheim. Mick Schumacher a été sacré. Guan Yu Zhou a gagné la première course, dans laquelle Schumacher a souffert. Le membre de la Ferrari Driver Academy était en pole et il a mené de bout en bout. Robert Schwartzman a pris la deuxième place, en résistant à Juri Vips dans le dernier tour. Alex Palou a pris la quatrième place, après un contact avec Jehan Daruvala, qui a abandonné. Il a devancé Dan Ticktum, Ralf Aron, Sacha Fenestraz et Nikita Troitskiy. Enaam Ahmed et Frederik Vesti ont complété le podium. Schumacher a pris la 12ème place. Il a eu un premier tour très animé. Il a eu un contact avec Marcus Armstrong, qui a du abandonner. Son aileron avant été endommagé et il a ensuite gêné Ticktum, ce qui lui a valu une réprimande. Schumacher a pu changer d'aileron avant et profité d'une intervention de la voiture de sécurité pour rester au contact, avant de remonter dans le classement.

Juri Vips a gagné la deuxième course, qui a vu Mick Schumacher décrocher le titre. Vips était en pole et il a mené durant toute la course, devant Schumacher. Ce dernier l'a menacé en début d'épreuve, avant de perdre le contact. La deuxième place lui a permis d'être champion. Ralf Alron a complété le podium. Jehan Daruvala a pris la quatrième place, devant Robert Schwartzman, Fabio Scherer et Dan Ticktum, remonté depuis la 15ème place sur la grille. Alex Palou s'est classé au huitième rang. Niktia Troitskiy a vu l'arrivée à la neuvième place, devant Guan Yu Zhou. Marcus Armstrong a abandonné suite à un contact avec Sophia Flörsch. Sacha Fenestraz a eu un accident dans le premier tour.

Robert Schwartzman a conclu la saison. Il était en pole et il a mené durant toute la course. Mick Schumacher a encore pris la deuxième place, devant Alex Palou. Il a bénéficié d'un contact entre entre Ralf Aron et Juri Vips devant lui dans le premier tour. Sacha Fenestraz n'a pas pu éviter Aron et il a abandonné. Aron a pris la quatrième place mais il a été pénalisé de 30 secondes. Dan Ticktum a récupéré la quatrième place, devant Guan Yu Zhou, Ferdinand Habsburg et Jonathan Aberdein. Enaam Ahmed a été classé au huitième rang. Vips, parti en tête-à-queue après le contact du premier tour, est remonté au neuvième rang, devant Artem Petrov. Jehan Daruvala est sorti de la piste en début de course, alors qu'il était cinquième, et il a abandonné. Marcus Armstrong a eu un souci technique.

Schumacher est finalement champion avec 57 points d'avance sur Ticktum et 67 sur Armstrong.

- La course 1 en vidéo
- La course 2 en vidéo
- La course 3 en vidéo

Kristoffersson gagne encore à Estering

Le championnat du monde de rallycross était à Estering. Johan Kristoffersson a signé un huitième succès consécutif.  La finale a été disputée deux fois, à cause d'un drapeau rouge. Dans la première course, Kristoffersson était en pole mais Petter Solberg a pris l'avantage au premier virage. Il est sorti large, alors que Kristoffersson et Mattias Ekström on touché une barrière, ce qui a permis à Andreas Bakkerud de prendre la tête. Kristoffersson l'a doublé dans le deuxième tour et il a mené jusqu'au drapeau rouge, provoqué par un accident de Kevin Hansen, qui a dû passer à l'hôpital mais qui n'est pas blessé. Une nouvelle finale a été disputée et Kristoffersson a mené du début à la fin. Il a devancé Ekström et Bakkerud. Niclas Grönholm a pris la quatrième place. Solberg a abandonné à cause d'un souci technique. Sébastien Loeb a abandonné en demi-finale, suite à un contact avec Kevin Eriksson.

Au championnat, Kristoffersson, déjà champion, a 83 points d'avance sur Ekström et 87 sur Bakkerud.

- La finale en vidéo

Et aussi...

La Monster Energy NASCAR Cup était sur le circuit de Talladega. Aric Almirola s'est imposé. Stewart-Haas, son équipe, a survolé l'épreuve et elle semblait en mesure de décrocher un quadruplé quand le drapeau jaune à été déployé en toute fin de course, suite à un contact entre Alex Jones et Eric Bowman. Des tours ont été ajoutés et au restart, Kurt Busch est resté en tête mais il est tombé en panne d'essence, dans le dernier tour. Almirola a récupéré la tête et il s'est imposé devant l'un de ses équipiers chez Stewart-Haas, Clint Bowyer. Ricky Stenhouse Jr a terminé à la troisième place. Jimmie Johnson était septième à l'arrivée. Kurt Busch s'est finalement classé à la 14ème place. Martin Truex Jr a vu l'arrivée au 23ème rang. Kevin Harvick, le quatrième pilote Stewart-Haas, est aussi tombé en panne d'essence et il s'est classé à la 29ème position.

- Les moments fort de la course en vidéo

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez