Publié le 16/10/2018 à 12:29

F3 - Mick Schumacher : « J'ai beaucoup appris »

F3 - Mick Schumacher revient sur sa saison

Mick Schumacher pense avoir muri cette année, ce qui lui a permis de décrocher le titre en Formule 3. Il revient sur sa saison.

Mick Schumacher a remporté le titre dans le championnat d'Europe de F3. Comme en Formule 4, c'est durant sa deuxième saison qu'il a atteint le sommet. En 2015, pour ses débuts en monoplace, il a pris la 10ème place de la F4 allemande. L'année suivante, il a pris la deuxième place de la F4 allemande et de la F4 italienne. En 2017, pour sa première année en F3, il a terminé la saison au 12ème rang. Cette année, il lui a fallu plusieurs mois pour atteindre les premières places et c'est durant l'été que le jeune Allemand a entamé sa domination.

Le début de saison de Schumacher a été difficile. A Pau, le premier meeting de l'année, il était « clairement le plus rapide » pendant les essais selon ses propres dires, mais un accident en qualifications lui a coûté cher. Il n'a marqué que quatre points dans ce meeting. Il a décroché deux podiums, à Budapest et à Zandvoort, mais il n'était que neuvième du championnat après les quatre premiers meetings.

Le tournant de la saison a été Spa. Mick Schumacher a décroché son premier succès, dans la troisième course. Une très symbolique puisque c'est sur ce circuit que son père, Michael Schumacher, a fait ses débuts en F1 et remporté son premier Grand Prix. L'an dernier, Mick Schumacher avait piloté la Benetton de 1994, avec laquelle son père a décroché son premier titre, sur cette piste.

« Le week-end de Spa a vraiment été le moment forts de ma saison, » souligne-t-il. « J'ai vu que mon travail portait ses fruits. »

Mick Schumacher a encore gagné une course dans chacun des deux meetings suivants, à Silverstone et à Misano. A partir du Nürburgring, il a survolé le championnat. Il a signé un triplé sur ce circuit, avant de gagner les deux premières courses du Red Bull Ring. Cette série de cinq succès lui a donné un avantage finalement déterminant au championnat, pour décrocher le titre à Hockenheim.

Schumacher est devenu un nouveau pilote

Cette saison en deux parties a permis à Mick Schumacher de prendre de l'expérience. Il a su surmonter les difficultés pour finalement dominer ses adversaires.

« Je pense que je devais reprendre confiance en moi après mon mauvais début de saison, » explique-t-il. « Cela va sans dire qu'une réussite comme des podiums et des victoires m'ont aidé. Dans l'ensemble, j'ai beaucoup appris cette année. J'ai muri comme pilote et comme personne. »

« Cette saison m'a aussi formé, en un sens. Je comprends encore mieux le travail avec l'équipe qu'avant le début de la saison. J'ai appris beaucoup de choses, dans le pilotage et dans la gestion de la pression. Je sais encore mieux ce que je dois faire pour être bon. »

Mick Schumacher a dû gérer une pression grandissante des supporters et des médias. Il essaie de réduire le poids sur ses épaules : « Il est évident que j'apprécie l'immense soutien des supporters, » précise-t-il. « Mais dans les week-ends de course, j'essaie de m'en détacher au maximum pour pouvoir me concentrer pleinement sur la course. »

Schumacher pense que sa passion de la course a été la clé du succès : « Prenez du plaisir et faites ce que vous aimez le plus. Les gens oublient souvent le fun. Mais je pense qu'il faut tout faire avec passion, et mettre tout son coeur et toute son âme. »

L'an prochain, Mick Schumacher devrait se tourner vers la Formule 2. ART serait intéressée par lui mais Prema, son équipe depuis sa deuxième saison en F4, est également présente dans le championnat.

- Mise à jour : Mick Schumacher rejoint Prema en Formule 2

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez