FE - De nouveaux sponsors pour la Formule E

FE - Heineken et Bosch sponsors de la Formule E

Heineken et Bosch vont devenir sponsors de la Formule E cette année. Le championnat continue à attirer les marques.

La Formule E génère un grand intérêt marketing de la part des constructeurs et des villes qui accueillent les courses, mais aussi des sponsors. La saison 2018-2019 ne débute qu'en décembre mais les équipes entament les essais collectifs cette semaine, sur le circuit de Valencia, et le championnat en a profité pour dévoiler de nouveaux partenariats avec Heineken et Bosch.

Heineken est déjà partenaire de la Formule 1. Le brasseur vise un public jeune avec la Formule E, en organisant des événements autour des E-Prix. Le partenariat se fera notamment autour de Nico Rosberg, ambassadeur de la marque et actionnaire du championnat. « La Formule E permettra à Heineken de créer un lien avec les actuels et potentiels millenials (la génération Y, les personnes nées nées entre 1980 et 2000) et la génération Z (les personnes nées après l'an 2000) dans des villes importantes à travers le monde, » souligne Gianluca Di Tondo, le responsable de la marque Heineken. « Ce partenariat complète ceux que nous avons avec la Formule 1 et d'autres plateformes de sponsorship, comme la Ligue des Champions de l'UEFA et la Coupe du Monde de Rugby. »

Bosch sera partenaire de la Formule E à travers son activité d'équipementier dans l'industrie automobile. Le message délivré par le championnat de monoplaces électriques a séduit la marque : « Des villes vibrantes, des supporters enthousiastes et des véhicules électriques, ce cadre à fort teneur émotionnel est parfait pour nos activités en compétition, » estime Clemens K. Krebs, responsable du marketing dans les solutions dédiées aux entreprises chez Bosch.

De nombreux sponsors

Heineken et Bosch rejoignent ABB, Julius Bär, Michelin, TAG Heuer, DHL, Hugo Boss, Allianz et Enel parmi les partenaires de la Formule E. Le championnat a aussi lancé des partenariats avec la compagnie aérienne Saudia, le spécialiste du conseil en ingénierie Modis et le spécialiste de l'énergie Antofagasta Minerals.

La Formule E a en revanche perdu plusieurs partenaires, comme Mumm, qui avait quitté la F1 pour le championnat, Qualcomm et Visa.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez