F1 - GP du Mexique: Les sélections de pneus

F1 - Mexique 2017 - Les trains de pneus choisis par les pilotes

Pirelli a annoncé les choix de pneus des pilotes pour Mexico. Le manufacturier apportera les pneus les plus tendres de la gamme.

Les pilotes ont choisi leurs pneus pour le Grand Prix du Mexique, parmi les super-tendres (rouges), les ultra-tendres (violets) et les hyper-tendres (roses).

Aucun surprise n'est à noter. Les super-tendres sont délaissés et les pilotes en auront un ou deux trains, sauf Fernando Alonso, qui en aura trois. Ils auront pour la plupart deux ou trois trains des ultra-tendres. Carlos Sainz et Charles Leclerc n'en aura  qu'un, tandis que Valtteri Bottas en aura quatre. Les pilotes utiliseront de huit à 10 trains des hyper-tendres.

La sélections de pneus n'est pas totalement libre puisque Pirelli impose de sélectionner un train de chaque type. Les pilotes doivent garder un train des hyper-tendres pour les qualifications et un train de chacun des deux autres types pour la course, avec l'obligation d'utiliser l'un des deux.

Les sélections des pilotes

Lewis Hamilton: 2 super-tendres, 3 ultra-tendres, 8 hyper-tendres
Valtteri Bottas: 1 super-tendres, 4 ultra-tendres, 8 hyper-tendres
Sebastian Vettel: 2 super-tendres, 3 ultra-tendres, 8 hyper-tendres
Kimi Räikkönen 2 super-tendres, 3 ultra-tendres, 8 hyper-tendres
Daniel Ricciardo: 1 super-tendres, 3 ultra-tendres, 9 hyper-tendres
Max Verstappen: 2 super-tendres, 2 ultra-tendres, 9 hyper-tendres
Sergio Perez: 2 super-tendres, 2 ultra-tendres, 9 hyper-tendres
Esteban Ocon: 2 super-tendres, 2 ultra-tendres, 9 hyper-tendres
Lance Stroll: 1 super-tendres, 3 ultra-tendres, 9 hyper-tendres
Sergey Sirotkin: 2 super-tendres, 2 ultra-tendres, 9 hyper-tendres
Carlos Sainz: 2 super-tendres, 1 ultra-tendres, 10 hyper-tendres
Nico Hülkenberg: 1 super-tendres, 2 ultra-tendres, 10 hyper-tendres
Pierre Gasly: 2 super-tendres, 2 ultra-tendres, 9 hyper-tendres
Brendon Hartley: 2 super-tendres, 2 ultra-tendres, 9 hyper-tendres
Romain Grosjean: 2 super-tendres, 2 ultra-tendres, 9 hyper-tendres
Kevin Magnussen: 1 super-tendres, 3 ultra-tendres, 9 hyper-tendres
Fernando Alonso: 3 super-tendres, 2 ultra-tendres, 8 hyper-tendres
Stoffel Vandoorne: 2 super-tendres, 2 ultra-tendres, 9 hyper-tendres
Marcus Ericsson: 1 super-tendres, 2 ultra-tendres, 10 hyper-tendres
Charles Leclerc: 2 super-tendres, 1 ultra-tendres, 10 hyper-tendres

- Comprendre 2018 : Les pneus

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez