F1 - Les pilotes pourront être plus lourds en 2019

F1 - Les pilotes satisfaits de la mesure sur le poids des baquets

Les pilotes saluent le points minimum imposé au baquet l'an prochain. Certains d'entre eux doivent se priver pour ne pas être trop lourds.

Le poids est le principal ennemi en sport automobile. Une monoplace plus légère est toujours plus performante et les équipes font tout pour alléger les pièces. En F1, un poids minimum est imposé mais les équipes sont en dessous, ce qui leur permet de placer ensuite des lests, afin d'améliorer la répartition des masses. Certains pilotes sont cependant désavantagés.

Les pilotes les plus lourds ne peuvent pas avoir autant de lests, ce qui peut nuire à l'équilibre de leur monoplace en piste. Les systèmes hybrides, assez lourds, ont obligé les pilotes à s'amincir. C'est un véritable désavantage pour les pilotes les plus grands, qui ne peuvent pas perdre de poids. Afin de rétablir un équilibre entre les pilotes, la FIA va imposer un poids minimum au baquet en 2019, fixé à 80kg. Les pilotes sous cette masse auront des lests ajoutés à leur baquet.

Romain Grosjean fait partie des pilotes les plus grands. Il mesure 1m80, 1cm de moins que Max Verstappen, 3cm de moins que Brendon Hartley, Nico Hülkenberg et Sergey Sirotkin, et 6cm de moins qu'Esteban Ocon, les seuls pilotes plus grands que lui cette année. Il pense que la mesure prévue par la FIA sera bénéfique pour les pilotes.

« Ce n'était pas bien de nous priver et de ne pas manger autant que nous le voulions, donc ce sera bien d'avoir quelques kilos de marge, » a expliqué le pilote Haas en conférence de presse à Austin. « Ce sera un défi pour l'équipe, parce que ce sera dur d'être sous le poids minimum avec les 80kg pour le baquet et le pilote, mais à part ça, cela va vraiment améliorer nos vies. »

Les pilotes vont prendre du muscle

Dans leur préparation physique, les pilotes vont très attention à ne pas prendre trop de masse musculaire. La mesure prévue pour 2019 leur permettra de revoir leur entraînement.

« Actuellement, nous sommes nombreux à avoir tendance à nous affamer durant un week-end de course, et pendant l'entraînement, nous ne faisons pas beaucoup de renforcement parce que nous prendrions de la masse, » explique l'Australien. « Je pense que cela va nous permettre de nous entraîner plus et de manger plus. »

« Mais ce n'est pas comme si nous allions nous retrouver avec des ventres à bière, nous serons juste plus forts, et je pense que c'est positif. »

Lewis Hamilton estime que les pilotes pourront se muscler un peu plus mais il craint que la limite reste un peu basse pour les pilotes les plus grands : « Nous travaillons énormément pour rester en forme et nous nous sommes beaucoup concentrés pour ne pas être trop lourds, » précise l'Anglais. « Je pense qu'on pourra manger plus de pancakes ! »

« Je pense que nous allons nous préparer mieux et que nous pourrons tous être un peu plus forts l'an prochain. Mais les pilotes les plus grands ont du mal à être sous les 80kg et je pense que cela ne changera pas grand chose pour eux. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez