Publié le 30/10/2018 à 10:29

F1 - Vettel minimise l'importance de ses erreurs

F1 - Vettel ne pense pas que ses erreurs ont donné le titre à Hamilton

Sebastian Vettel ne pense que ses erreurs lui ont coûté le titre cette année. Il estime que le tournant a été Singapour, pas Hockenheim.

L'heure du bilan arrive pour Sebastian Vettel. Le pilote Ferrari menait le championnat jusqu'à Hockenheim, mais Lewis Hamilton est finalement champion à deux courses de la fin de la saison. Vettel a perdu des points avec une sortie de piste à Hockenheim et un tête-à-queue à Monza. En conférence de presse à Mexico, Vettel a interrogé sur l'incident qui a été le plus déterminant au championnat.

« Aucun des deux, sincèrement, » a répondu l'Allemand. « Pour moi c'était plus Singapour. A partir de Singapour, nous n'avons tout simplement plus eu les performances de Mercedes, pendant quelques courses, et d'autres choses n'ont pas aidé. »

« Nous avons perdu des points à cause de nos erreurs, de mes erreurs. Donc ça n'a pas aidé. »

L'erreur d'Hockenheim a été la plus coûteuse

Sebastian Vettel pense que sa sortie de piste à Hockenheim est ce qui lui a coûté le plus cher, mais il estime que les performances de sa Ferrari ont eu un rôle plus important sur le championnat.

« Je ne peux pas trop m'en vouloir de ce qu'il s'est passé en Allemagne, parce que j'ai fait de plus grosses erreurs cette année, mais évidement c'est elle qui m'a coûté le plus cher, » explique Vettel. « Malheureusement, c'est la course : quand on attaque, on peut le faire un peu trop parfois. Je l'ai fait dans le mauvais virage aussi. »

« Mais c'est derrière moi et je n'y pense pas trop, vraiment. Je pense que c'est la course et que ça peut aussi arriver aux autres. Nos difficultés des dernières semaines, au niveau des performances, ont probablement eu une plus grosse influence que ça. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

mercredi 31 octobre 2018 à 09:20 ah!tipik dit : Il faut reconnaitre à sa décharge que Ferrari a très mal géré son tandem de pilotes en laissant souvent Vettel se battre seul contre les Mercedes sans aucun appui et parfois lorsque Raïkkonen a été performant l'équipe a semblé hésiter dans ses choix tactiques.

mardi 30 octobre 2018 à 23:54 MANFRED91 dit : Ok Saxo mais ne nous méprenons pas Seb reste un immense champion (je te conseille de revoir sa 1ère victoire à Monza en 2008 ou sa prestation au volant de la Williams BMW aux USA 2007 lors de sa 1ère course en F1) la Ferrari de cette année s’est montrée fort inconstante et Kimi ( que j’aime beaucoup n’anpas Joué son rôle). Il a simplement confondu parfois vitesse et précipitation mais d’autres grands ont suivi le même chemin avant lui... Hamilton lui même s’est fait brinquebalé par Button et semblait perdu avant sa venue chez Mercedes. Seb peut être l’artisant de sa victoire ou de sa déchéance et lui seul possède les clefs de la porte qui le mènera vers l’un ou l’autre chemin. Nous verrons...

mardi 30 octobre 2018 à 22:13 SAXO kitcar 96 dit : @MANFRED91 alors la bravo à toi belle lucidité de ton honnêteté pour reconnaître certaines causes de cette défaite, quand à moi je pense que c'est dommage qu'il est pas réussi à concrétiser ce qui l'avait sur un plateau car si et seulement si Charles est performant et qu'en plus Charles a le droit de défendre ses chances (c'est à dire qu'il est pas cette place habituelle de n°2) je penses que Seb va être fragilisé mentalement donc .........

mardi 30 octobre 2018 à 21:20 MANFRED91 dit : Certes certes, mon Seb le manque de perf de la Ferrari s’est remarqué sur certaines pistes, mais si tu avais évité une ou deux fois de te prendre les pieds dans le tapis, le suspens que nous attendions tous presque autant que Sarkozy un non lieu pour ses procès, aurait perduré jusqu’au bout. Hamilton n’avait de surcroît, pas besoin de tels cadeaux 🎁 !