Dakar - Loeb sera au départ en 2019

Dakar - Sébastien Loeb au départ avec une Peugeot privée en 2019

Sébastien Loeb a décidé de disputer le Dakar 2019 au volant d'une Peugeot 3008 DKR privée. Le constructeur ne sera plus officiellement présent.

Peugeot a décidé de quitter les rallye-raids après le Dakar 2019, où le constructeur français a signé un troisième succès consécutif. Stéphane Peterhansel, Carlos Sainz et Cyril Desprès ont rejoint MINI. Le quatrième pilote, Sébastien Loeb, sera bien au départ en 2019, au volant d'une Peugeot privée.

Loeb s'est assuré le soutien de Red Bull et de Bradahl pour monter ce programme. Il disposera cependant de la Peugeot 3008 DKR et pas de la version Maxi, la plus évoluée, même s'il aura une version récente du mpteur. Daniel Elena sera évidemment son copilote.

« Tout au long de ma carrière, j'ai toujours été considéré comme un favori, » déclare Loeb. « Et même si je suis toujours motivé par la victoire, prendre du plaisir est important aussi. Prendre le départ de ce Dakar 2019 avec Daniel, en tant que concurrents privés, est un défi fantastique. »

« Je suis prêt à tenter l'aventure, un peu comme lors de mes trois apparitions en Championnat du monde des Rallyes cette année pour lesquelles le succès était loin d'être garanti. Si ce n'est que, cette fois-ci, je courrai pour une équipe privée. »

Le programme 2009 de Sébastien Loeb doit encore être défini. Après son succès au Rallye de Catalogne, il pourrait faire de nouvelles apparitions mais il ne s'est pas encore décidé. Son avenir en rallycross semble compromis depuis le départ de Peugeot du championnat du monde.

La tâche de Loeb sera difficile

Sébastien Loeb devra faire face à la concurrence de ses anciens équipiers chez MINI mais aussi de Nasser Al-Attiyah et Giniel de Villiers chez Toyota, le tout avec une Peugeot qui ne disposera pas des derniers développements.

« Je pense que ces pilotes seront des concurrents redoutables, » indique Loeb. «  Finalement, compte-tenu des évolutions de la réglementation, je n'ai pas pu recourir à la 3008 DKR Maxi de cette année. Nous allons donc aligner une voiture de 2017 qui ne fait que 2,20m de large avec quelques évolutions moteur de 2018. »

« Evidemment, il y aura de nouvelles voitures en face de nous. Nous ne savons donc pas du tout quel sera notre niveau de compétitivité mais plusieurs équipages ont leur chance de gagner et j'espère que nous en ferons partie. »

Le prochain Dakar sera fait à 70% de dunes, un terrain que le nonuple champion du monde des rallyes apprécie : « J'aime les dunes, » précise Loeb. « La clé du succès sur ce type de terrain consiste à ne pas s'ensabler. C'est ce sur quoi je vais me concentrer lors des essais. Il va aussi y avoir du travail pour Daniel car la navigation est très piégeuse dans ce contexte. »

« J'ai pris la décision de refaire le Dakar à la dernière minute mais j'ai toujours soif de victoire. Nous allons probablement manquer de préparation par rapport à nos adversaires mais je n'ai pas oublié tout ce que j'ai appris ces trois dernières années ! Je suis impatient de revivre cette aventure ! »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez