Dodge Super Charger : 50 ans et plus de 1.000ch !

VIDEO. Dodge présente une Charger de 1968 au look aussi musclé que son V8 compressé de plus de 1.000ch.

Le groupe FCA présente une double nouveauté au SEMA Show 2018 : un concept-car sur base de Dodge Charger de 1968 animé par un moteur très musclé bientôt commercialisé seul. Ledit moteur est un V8 à compresseur dérivé de celui des Challenger SRT Hellcat et Demon. Après les 717ch de la première et les 840ch de la seconde, Dodge a fait encore plus fort avec 1.014ch. Quant au couple, il s'élève à 1.288Nm.

Ce gain en performances est notamment passé par une augmentation de la cylindrée, qui est passée de 6,2L à 7L, ou plus précisément 6.981cm3 soit 426 pouces cube. Cela vaut à ce moteur le surnom de "Hellephant", une double référence à la Challenger SRT Hellcat et au moteur Chrysler V8 426 Hemi de 1964 surnommé "Elephant" pour sa puissance et son couple. Compresseur, pompe à eau ou encore injecteurs ont été revus par rapport au moteur de la Demon. Le V8 Hellephant sera livré avec tous les périphériques dédiés (sondes, faisceau...) lorsqu'il sera lancé aux Etats-Unis au premier trimestre 2019.

Une "Super" Charger de 50 ans

Le concept du SEMA Show a été surnommé Super Charger, un jeu de mots basé sur le terme "supercharger" qui se traduit par "compresseur". La voiture porte bien son nom tant cette muscle car impressionnante d'origine a été ici bodybuildée. Un kit en fibre de verre comprend élargisseurs d'ailes, boucliers inédits raccourcis ou encore capot avec prise d'air démesurée. Les voies ont été élargies et l'empattement allongé, les roues avant ayant été poussées de 5cm vers l'extrémité de la voiture. Les feux avant, s'ils sont toujours derrière une grille, sont désormais fixes. Quant aux feux arrière, ils intègrent deux doubles sorties d'échappement, empruntées à l'Alfa Romeo Stelvio et évoquant les blocs optiques d'origine.

Les jantes (20 pouces devant, 21 pouces derrière) tirées de la Hellcat abritent des freins dotés d'étriers Brembo à six pistons. La garde au sol a été abaissée. Les flancs ont été épurés par le remplacement des fenêtres, poignées de portes et rétroviseurs. Dans l'habitacle on retrouve les sièges avant et le volant de la Dodge Viper. Les sièges arrière ont été remplacés par un arceau. Cerise sur le gâteau, la voiture est équipée d'une boîte manuelle à six rapports. Elle aurait toute sa place entre les mains du personnage interprété par Vin Diesel dans les films "Fast And Furious". Découvrez la Dodge Super Charger en vidéo !

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)4

mercredi 07 novembre 2018 à 16:14 Romain dit : Sublime,

vendredi 02 novembre 2018 à 03:22 Jean Édouard dit : Auto Plus est Normalement un journal s'adressant à une population pauvre,et roulant dans des voitures d'occasions basiques ce genres d'articles n'a rien à faire ici, il existe des revues spécialisées pour ce types d'engins.

jeudi 01 novembre 2018 à 11:50 fassi49 dit : Magnifique . Après il est vrai que l'utilité est limitée , mais en toutes choses l'art est inutile.

mercredi 31 octobre 2018 à 23:03 Norbert dit : N en déplaise aux moutons bobos rabat joie bien pensants l automobile n est pas morte : ) même si a les entendre nos enfants auront tous un cancer et la planète va exploser et pour rouler à 80 ça sert a rien et ça consomme 3x plus qu' une voiture standard et ça coute cher en assurance et pour aller d un point A à un point B ça n a aucun intérêt bref si vous êtes pas contents que faites vous sur ce site a part dénigrer toutes les voitures qui dépassent les 70cv ? En tout cas ça fait plaisir de voir que des constructeurs savent encore nous faire vibrer !