Aquascaphe : vintage mais sans les inconvénients

Baltic Aquascaphe avec mouvement Miyota 9039 automatique et diamètre de 39 mm

En 2017, Baltic lançait des montres ''step case'' qui firent mouche. Aujourd'hui, la gamme s'étoffe avec l'Aquascaphe, une plongeuse rétro ultra réussie.

Après s'être penché sur le cas du chronographe (Bicompax) et de la trois aiguilles (HMS), Etienne Malec, le fondateur de la marque Baltic, s'attaque désormais à la ''toolwatch'', comprenez la montre bonne à tout faire. Et dans tout faire, cela comprend aussi la plongée. Pas de risque de noyer l'Aquascaphe, le petit nom de la dernière réalisation de la firme française : elle est étanche à 200 mètres. Pas de crainte non plus d'abîmer son verre puisqu'il s'agit d'un saphir très bombé dont la dureté se situe juste en dessous de celle du diamant. On retrouve d'ailleurs ce verre de synthèse sur la lunette unidirectionnelle. Bref, l'Aquascaphe peut vous suivre partout mais si elle nous a tapé dans l'oeil, c'est avant tout pour son look.

A taille humaine

Pour ces Bicompax et HMS, Etienne nous avait déjà aiguillés : les boîtiers en bronze PVD de 54 mm de large pour 2 cm d'épaisseur, ce n'est pas trop son truc. Les deux premières réalisations de chez Baltic exhibent un boîtier ''step case'' de 38 mm, hommage aux montres de la première moitié du 20e siècle. Pour l'Aquascaphe, la taille forcit un peu (39 mm de diamètre, 47 mm de cornes à cornes et 12 mm d'épaisseur) mais reste portable par tous. Car c'est l'un des credo de la marque : permettre au plus grand nombre de découvrir les joies de la tocante mécanique sans vendre un rein ni risquer la tendinite. Pour l'aspect financier, avec un tarif maximum de 790 €, le pari n'est qu'en partie réussi car on peut rétorquer que cela fait cher l'emboitage de Miyota 9039. On répondra alors que la finalisation et l'ajustement du calibre automatique se fait à Besançon et non dans une lointaine banlieue chinoise et que, pour ce tarif, vous aurez droit en prime à un bracelet acier ''grains de riz'' robuste et confortable. On précisera surtout que la facture peut être sensiblement allégée (579 €) en optant pour une précommande dès maintenant, sur bracelet Tropic. Les livraisons de l'Aquascaphe sont prévues pour juin prochain. Vivement qu'on puisse avoir dans les mains cette plongeuse au cadran sandwich et à la trotteuse ''sucette''. La lisibilité est excellente, Baltic ayant le bon goût de faire l'impasse sur toute littérature inutile. L'Aquascaphe est disponible en trois coloris : noir et argent, noir et crème ou bleu et doré (comme sur la photo). Si vous ne connaissez pas encore cette jeune marque française, nous vous invitons à aller faire un tour sur leur site.

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez