Publié le 11/11/2018 à 23:00

F1 - Leclerc encore dans les points

F1 - Brésil 2018 - La course - Sauber

Charles Leclerc a pris la septième place au Grand Prix du Brésil. Marcus Ericsson a abandonné à cause de dégâts sur sa voiture.

Charles Leclerc était sixième en début de course. Il a vite été doublé par Daniel Ricciardo et il a longtemps conservé la septième place. Il a gagné une position quand Sebastian Vettel a fait son deuxième arrêt, mais le pilote Ferrari l'a dépassé. Il se classe au septième rang. Il est satisfait de ce résultat.

« Je suis content de cette course, la septième place est un bon résultat, donc nous pouvons être satisfaits, » souligne Leclerc. « C'était fun de rouler sur cette piste et c'est positif pour tout l'équipe de prendre de nouveaux points pour consolider notre huitième place au championnat des constructeurs. »

« Je suis impatient de voir e que nous pourrons faire à Abou Dhabi. »

Ericsson a dû abandonner

Marcus Ericsson était neuvième en début d'épreuve, malgré la perte d'une dérive aérodynamique dans un tour de mise en grille. Il a eu un contact dans le premier tour, et il a encore perdu un élément. Il a vite été doublé par Daniel Ricciardo. Kevin Magnussen a aussi pris l'avantage, après une manoeuvre musclée. Ericsson a perdu du temps, ce qui a permis à Pierre Gasly, Sergio Pérez, Carlos Sainz et Nico Hülkenberg de repasser devant lui. Il a fait un tête-à-queue après son arrêt, à cause des dégâts sur sa voiture. Il a finalement abandonné. Il est déçu puisqu'il avait réussi de belles qualifications.

« Une fin décevante à un week-end vraiment exceptionnel, » résume le Suédois. « Nous avons eu un souci sur le fond plat en allant sur la grille et nous cherchons encore ce qu'il s'est passé précisément. Nous avons essayé de faire des réparations sur la grille, mais c'est dur de dire si nous y sommes parvenus. »

« J'ai eu un contact avec une autre voiture juste après le départ, et ensuite, la voiture était difficile à piloter. L'équilibre n'était plus comme dans le reste du week-end et les dégâts se sont empirés. »

« Nous avons dû abandonner, c'est une déception, surtout après des qualifications aussi fantastiques, mais nous reviendrons plus forts pour la dernière course de la saison à Abou Dhabi. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez