F1 - Koskas devient Président de Renault Sport

F1 - Thierry Koskas va devenir Président de Renault Sport Racing

Thierry Koskas va devenir Président de Renault Sport Racing le 1er janvier prochain. Il va succéder à Jérôme Stoll.

Renault est sur le point de prendre la quatrième place du championnat, l'objectif fixé en début de saison. Alors que le constructeur français veut maintenir revenir sur les trois top teams, il a annoncé un changement à sa tête. Jérôme Stoll, Président de Renault Sport Racing, sera remplacé par Thierry Koskas à partir du 1er janvier.

Thierry Koskas travaillera avec Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing, qui dirige l'équipe au quotidien.

Un parcours en grande partie chez Renault

Thierry Koskas a fait une grande partie de sa carrière chez Renault. Il est diplômé de l'Ecole Polytechnique et de l'Ecole des Mines de Paris. Il a travaillé pendant sept aux au Ministère de l'Industrie, au poste de Conseiller du Ministre de la Culture.

Il a rejoint Renault en 1997, d'abord pour mener le projet Nouvelle Distribution. Il a été nommé directeur de Renault London City Branch en 1998 puis Directeur Général de Renault Hongrie en 2002. Il est revenu en France en 2002, comme Directeur des prévisions et de la programmation. En 2006, Thierry Koskas a été nommé Directeur Commercial pour la région Asie Afrique. En 2009, il a pris la tête du programme véhicule électrique. Il a dirigé Renault Argentine de 2012 à 2015.

Depuis le 1er janvier 2016, Thierry Koskas était le Directeur Commercial du Groupe Renault, et membre du Comité Exécutif de Renault.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)9

jeudi 15 novembre 2018 à 21:40 moi dit : neo, @neo t'as tout expliqué, rien à rajouter... Alec et qmx, si vous voulez voir des commentaires rédigées par un p.l.o.u.c et un paysan, lisez vos commentaires, Si vous trouvez pas, une thérapie s'impose pour vous, quoique pas sur que ça marchera vue votre état mental. Dans le cas échéant, vous viendrez argumenter ici, si vous trouverez des arguments...

jeudi 15 novembre 2018 à 20:05 qmx dit : @Moi trouve toi un cerveau pau.vre nul.le... encore un paysan qui se prend pour un expert

jeudi 15 novembre 2018 à 20:02 alec dit : @Moi tu es vraiment un p.l.o.u.c incul.te

jeudi 15 novembre 2018 à 16:59 @neo dit : Ah oui, n'oublions pas que l'histoire Lotus date depuis longtemps, autre excuse bidon de ta part. Autre fait, après le rachat de Lotus Cyril disait qu'ils allaient se battre pour le podium à la régulière en 2018, nombreux interviews apparus à ce sujet à l'époque, a relire si t'as la mémoire courte. Pourquoi à ton avis Cyril aurait dit ça sachant que Louts était dans un mauvais état difficile à rectifier ? Ton sais plus que lui? Allé fais nous rire... Et si Lotus se trouvait dans un si mauvais état, Renault il y est pour quelque chose aussi. Mais pour trouver réponse à ça, faut que tu te rends à l'ère d'avant 2014, bonne recherche.

jeudi 15 novembre 2018 à 16:52 @neo dit : Tu peux chanter ce que tu veux et te trouver des excuses bidon, si sa peut calmer un peu ta frustration pourquoi pas... Fait est que Renault possède un budget bien supérieur à celui de Force India. Fait est aussi que même s'il sert à ce que tu dis il à pour seul but d'améliorer la performance de leur voiture.

jeudi 15 novembre 2018 à 16:17 ah!tipik dit : Vu sa mission c'est plus un directeur marketing qu'un directeur technique, dommage !

jeudi 15 novembre 2018 à 15:49 neo dit : @moi tout le gros budget de Renault comme tu dit n'est pas entièrement alloué a la voiture, mais les gars comme toi font toujours un raccourci pour critiquer comme c'est français. une bonne partie du budget sert a la mise à niveau des sites et a l'embauche , Renault suit son plan de marche et ils sont plutôt bien, l'an prochain plus d'argent sera attribué a la voiture et là tu pourra critiquer mais n'oublie dans quel état était lotus avant que Renault ne la rachètent.

jeudi 15 novembre 2018 à 13:48 moi dit : Renault faut qu'ils arrêtent de prétendre qu'ils on atteint leur objectif de finir 4e car sans la décision des nouveaux propriétaires de Force India de changer de nom, Renault serait encore 5e, malgré le grand budget ils seraient derrière une équipe déficitaire.

jeudi 15 novembre 2018 à 12:24 yra88 dit : Le sport c'est pas son affaire apparament pourtant il est en position pour faire en sorte que la Renault aille plus vite mais sera t'il aussi efficace que cela pour quelle aille tellement plus vite ou c'est sa vie qui ira encore plus vite? bien venue à lui tout de même

poool/views/script not found