Publié le 24/11/2018 à 12:45

F1 - Mercedes va utiliser ses roues controversées

F1 - Mercedes va utiliser ses roues controversées à Yas Marina

Mercedes a prévu d'utiliser ses roues controversées durant tout le week-end à Abou Dhabi, malgré le risque de protestation d'une équipe rivale.

Les roues de Mercedes font débat en cette fin de saison. Selon Canal +, l'équipe a décidé d'utiliser le système controversé en qualifications et en course à Yas Marina. Mercedes a développé des jantes dotées d'écarteurs. Des ouvertures et des rainures ont été placées, afin de réduire la température entre la roue et l'essieu. Ce système aurait été lancé à Marina Bay, et utilisé jusqu'à Suzuka.

Si ce système fait débat, c'est parce que les éléments aérodynamiques mobiles sont interdits. La question est donc de savoir si ces ouvertures sont uniquement dédiées au refroidissement, ou si elles ont une influence sur l'écoulement aérodynamique général de la monoplace. Craignant une contestation, Mercedes a renoncé à utiliser ces roues en qualifications et en course depuis Austin.

A Mexico, Mercedes a demandé une clarification aux commissaires. Ces derniers ont estimé que les roues étaient bien légales, mais si Mercedes les avaient gardé, des équipes rivales auraient pu déposer une réclamation, ce qui aurait mené à une nouvelle analyse, et peut-être à un verdict différent.

Mercedes prend le risque

A Austin, à Mexico et à Interlagos, Mercedes jouait le titre et l'équipe voulait éviter toute controverse. Les deux championnats étant désormais acquis, elle peut prendre le risque des les utiliser à Yas Marina.

Une possible réclamation d'une autre équipe permettra de déterminer enfin si ces roues sont bien légales... et cela permettra aussi aux équipes de savoir si elles peuvent développer des systèmes similaires pour la saison 2019.

Dans les trois courses où Mercedes n'a pas utilisé les fameuses roues, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont eu des difficultés à gérer leurs pneus, mais l'équipe assure que ce phénomène n'est pas lié à cette pièce.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

samedi 24 novembre 2018 à 18:04 Jolasoie dit : L avantage avec se se système de refroidissement s est que les pneus tiendraient beaucoup plus longtemps, et refroidisse aussi les disques de freins, se qui qui donne un aventage énorme, si le système est légal, s est toutes les équipes qui devraient faire des jentes du même style

samedi 24 novembre 2018 à 16:28 1½ dit : Le règlement n'est pas flou. Ce genre de dispositif pour contrôler la température des pneus n'est pas interdit. Mais il est interdit d'en gagner un avantage aéro avec, tell que l'utilisait Ferrari dans le passé. D'ailleurs il y a qu'une seule équipe qui se plaint, Ferrari. Pas de protestation du côté des autres équipes. Autoplus essaye de trouver une polémique la ou il y en a pas une. Quand Autoplus dit "système controversé" dans le titre racoleur, ce n'est pas si controversé que ça.

samedi 24 novembre 2018 à 15:22 CarCircus dit : Le train arrière de la Mercedes surchauffe et fait buller la gomme, d'où l'intérêt de ces roues controversé, mais comme le règlement reste floue sur ce genre de détails, les autres écuries peuvent toujours réclamer, ou mieux adopter le même procédé, mais c'est clair que le but recherché est le refroidissement.