Publié le 30/11/2018 à 15:37

F1 - Albon a failli arrêter sa carrière en 2012

F1 - Alexander Albon a failli arrêter sa carrière en 2012

Alexander Albon a failli interrompre sa carrière quand il a quitté le programme de Red Bull, fin 2012. Il va finalement faire ses débuts en F1 avec Toro Rosso.

Comme Brendon Hartley et Daniil Kvyat avant lui, Alexander Albon rejoint Toro Rosso après avoir pourtant été évincé du Red Bull Junior Team. Il était membre du programme en 2012, pour sa première saison en monoplace, en Formule Renault, et il a quitté le programme après seulement un an. Albon a failli arrêter sa carrière à ce moment là.

« C'était une année difficile pour moi, pour plusieurs raisons, pas seulement mes résultats, mais cela m'a poussé à travailler encore plus, » explique le Thaïlandais. « J'étais à deux doigts d'arrêter la course. Depuis, je savais qu'il fallait que j'impressionne à chaque sortie en piste et heureusement, le Dr. (Helmut) Marko (conseiller spécial de Red Bull) m'a donné une deuxième chance. »

Albon a pris la 16ème place du championnat de Formule Renault 2.0 ALPS en 2012. Il a terminé à la même position l'année suivante, et à la troisième place en 2014. Albon a terminé au septième rang dans le championnat d'Europe de F3 en 2015, et à la deuxième place du GP3 l'année suivante, derrière Charles Leclerc.

En 2017, il a pris la 10ème place pour sa première saison en F2. Il a pris la troisième place cette année, derrière George Russell et Lando Norris. Il devançait Norris avant le dernier meeting, où un souci technique sur la grille l'a empêché de prendre des points.

Albon a appris sa titularisation lundi

Toro Rosso voulait recruter Alexander Albon depuis plusieurs semaines, mais il fallait d'abord le libérer de son contrat avec Nissan e.dams en Formule E. Albon n'a appris sa titularisation que quelques heures avant la confirmation officielle.

« J'ai reçu l'appel lundi après-midi, » explique Albon. « On m'a dit que j'étais confirmé chez Toro Rosso et que l'équipe était prête à faire l'annonce. J'étais dans un centre commercial en train d'acheter des chaussures de sport, donc j'ai couru immédiatement à l'hôtel ! »

« J'étais plus que ravi, parce que j'attendais cette nouvelle depuis mes six ans. Je ne peux pas dire que c'était inattendu, parce que cela faisait quelques mois que j'essayais de résoudre ma situation avec Nissan e.dams pour pouvoir rejoindre Toro Rosso. Je n'arrivais pas à croire que ce soit enfin le cas. »

Albon a vite partagé la nouvelle : « La première personne que j'ai appelée a été ma mère, elle était probablement plus heureuse que moi, » s'amuse-t-il.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez