Publié le 03/12/2018 à 15:54

F1 - Haas a payé ses erreurs... et en a profité

F1 - Haas a payé ses erreurs mais en a aussi tiré les leçons

Haas aurait pu finir quatrième du championnat sans certaines erreurs, mais ces dernières ont permis à l'équipe de progresser.

Haas s'est battue avec Renault pour la quatrième place du championnat cette année. L'équipe américaine a finalement terminé au cinquième rang. Günther Steiner, le patron de l'équipe, pense que Haas aurait pu décrocher cette quatrième place sans certaines erreurs.

« Je pense que c’est de notre faute si nous n’avons pas finis quatrièmes, » a déclaré l’Italien au site officiel de la F1. « Je pense que cela fait partie du processus d’apprentissage de l’équipe. »

Ces erreurs ont aussi été bénéfiques pour Haas, qui a du en tirer les leçons, notamment à Melbourne, où les deux pilotes ont abandonné à cause de roues mal fixées alors qu’ils étaient dans le top 10. L'équipe n'a plus eu ce problème par la suite : « Pour moi, (...) c’est important de ne pas la refaire, » analyse Steiner. « Comme les arrêts, nous avons eu ce désastre en Australie mais cela ne s’est pas reproduit. Les arrêts après l’Australie ont été plus lents mais c’est normal, c’est ce qu’il fallait faire. »

« Nous avons repris confiance, revu les processus, et réagi de la bonne façon. Personne n’a critiqué personne. Il y a beaucoup de choses choses que vous ne voyez pas. Il y a beaucoup de domaines dans lesquels nous progressons parce que nous avons fait une erreur et décidé d’y remédier. »

Haas est la première équipe « privée »

Günther Steiner reste fier du classement final de Haas, derrière les quatre équipes les plus puissantes du plateau, presque toutes liées à un constructeur.

« N’oublions pas que nous ne disputons que notre troisième saison, donc c’est exceptionnel de finir cinquième, de finir premier des "privés", comme nous nous appelons, parce que ceux qui sont devant nous sont tous des équipes d’usine, sauf peut-être Red Bull, » souligne Steiner. « Mais Red Bull est comme une équipe d’usine, je veux dire que Red Bull n’est pas une équipe indépendante, c’est une équipe très bien financée, bien établie. »

Haas a cependant bénéficié du fait que Force India a perdu les points marqués avant Spa puisque sans cela, l'équipe de Sergio Pérez et Esteban Ocon aurait fini avec 18 points d'avance.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

lundi 03 décembre 2018 à 19:34 neo dit : et Renault aurait pu mieux faire aussi si les hass ne les aurait pas envoyé au tapis par 3 fois!