TVR : la Griffith sera en retard

TVR : du retard dû a une approbation européenne réglementaire

La production de la nouvelle TVR Griffith serait retardée en raison de la réglementation liant le Pays de Galles et l'UE.

Alors que nos voisins britanniques ne cessent de tergiverser sur les modalités du Brexit, voilà qu'une réglementation européenne au délai mal évalué vient retarder la mise en production de la nouvelle TVR Griffith. C'est plus précisément les travaux de construction de l'usine de la firme à Ebbw Vale, en Pays de Galles, qui auraient été mis en pause.

Le gouvernement gallois a acquis 3% du capital de TVR et octroyé un prêt de 2 millions de livres (environ 2,2 millions d'euros) à la firme pour faire d'une usine actuellement désaffectée son centre de production. Or, en vertu des règles de l'UE, un tel financement public d'une entreprise privée doit être approuvé par l'ensemble des Etats membres. Ce processus, qui prend sept mois, devrait arriver à son terme en janvier 2019, date à laquelle la mise en place pourrait reprendre.

Pas avant l'été 2019 ?

Une fois l'investissement approuvé, il faudrait encore six mois pour que l'usine soit prête à fonctionner selon Les Edgar, le patron de TVR. La nouvelle Griffith, dévoilée à l'automne 2017, devait initialement entrer en production à la fin de cette année pour être livrée à partir de début 2019.

Les premiers exemplaires ne pourraient donc sortir d'usine qu'à l'été prochain. Mais d'après Les Edgar, TVR aurait sécurisé l'approvisionnement de 75% des pièces auprès de ses fournisseurs et pourrait entamer la production plus tôt dans des locaux situés à proximité, dédiés au départ à la formation et au développement.


Source : Autocar

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez