IndyCar - McLaren confirme l'accord avec Chevrolet

IndyCar - Fernando Alonso aura un moteur Chevrolet à Indianapolis

McLaren a confirmé que Fernando Alonso aura un moteur Chevrolet aux 500 miles d'Indianapolis en 2019.

McLaren aura bien un moteur Chevrolet pour la participation de Fernando Alonso aux 500 miles d'Indianapolis. L'accord entre l'équipe anglaise et le motoriste faisait peu de doutes. L'autre motoriste impliqué en IndyCar est Honda, ancien partenaire de McLaren en F1, et une nouvelle association semblait difficile, d'autant plus qu'Alonso roule pour Toyota, le constructeur rival, dans le WEC.

A Indianapolis, McLaren retrouvera un partenaire historique. McLaren et Chevrolet ont été partenaires en CanAm, jusqu'au début des années 1970.

« McLaren et Chevrolet ont un palmarès en commun dans le sport auto nord américain, et l'opportunité de réunir les deux marques pour cet événement particulier était trop belle pour y renoncer, » indique Zak Brown, le directeur général de McLaren. « Comme chez McLaren, la course est dans le coeur de Chevrolet. L'entreprise a une excellente réputation en IndyCar et dans cette course particulière, et ils seront un partenaire puissant. »

Alonso aurait joué un rôle dans le partenariat

Cette association a visiblement été possible grâce à un accord plus global entre Fernando Alonso et GM, qui l'a vu tester la Chevrolet de Jimmie Johnson en NASCAR, et qui lui permettra de rouler dans une Cadillac aux 24 Heures de Daytona. L'Espagnol est ravi de l'accord avec Chevrolet pour Indianapolis.

« Ce sera un privilège de rouler avec la marque au noeud papillon aux 500 miles d'Indianapolis 2019, » déclare Alonso. « Avec le moteur Chevrolet, nous nous donnons les meilleures chances de nous battre à l'avant. »

« J'ai eu la possibilité de découvrir la puissance de Chevrolet la semaine dernière dans la NASCAR de Jimmie, et j'ai aimé ça ! Avoir la possibilité de disputer les 500 miles est toujours un honneur, donc je suis fier que Chevrolet fasse partie de l'équipe. »

McLaren aura sa propre équipe à Indianapolis l'an prochain, dirigée par Bob Fernley. Lors de sa dernière apparition, en 2017, elle s'était associée à Andretti et elle avait utilisé le moteur de Honda, alors son motoriste en F1.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez