F1 - Bottas : « Ma plus mauvaise saison »

F1 - Valtteri Bottas pense que la saison 2018 a été sa plus mauvaise

Valtteri Bottas est déçu de sa saison. Le pilote Mercedes veut comprendre ses difficultés pour se relancer en 2019.

Valtteri Bottas n'a pas vécu la saison qu'il espérait. Il n'a remporté aucune course alors qu'il était dans l'équipe championne du monde. Deux victoires lui ont échappé, à Bakou à cause d'une crevaison provoquée par un débris, et à Sotchi, en raison d'une consigne d'équipe. Il a aussi déçu dans plusieurs courses. A Austin, Interlagos et Yas Marina, il a été largement distancé par Lewis Hamilton. Bottas a finalement pris la cinquième place du championnat, deux places moins bien qu'en 2017.

« L'an dernier c'était assez différent : c'était ma première année dans l'équipe, ma première année aux côtés de Lewis, et je me souviens qu'au même moment l'an dernier, j'étais déçu de ne pas avoir atteint mes objectifs, » a rappelé le Finlandais à ESPN. « Mais maintenant, avec le recul, j'avais au moins gagné quelques courses, signé quelques poles. Je suis encore plus déçu maintenant. Cela a été ma plus mauvaise saison. »

Bottas n'était entré qu'une fois dans les points en 2013, pour ses débuts, mais le contexte était différent : « Evidemment, la première saison (en F1) était dure, on ne peut pas faire de comparaisons parce que c'était avec Williams, en 2013, et que nous étions en fond de classement, mais je sentais que j'avais fait de mon mieux. Les saisons qui ont suivi étaient clairement meilleures que celle là. »

Bottas veut comprendre sa saison

Valtteri Bottas veut maintenant analyser sa saison pour comprendre pourquoi il n'a pas décroché les résultats qu'il espérait.

« Je dois me replonger dans tout ce qu'il s'est passé cette saison, mais c'est difficile à dire (dans quel domaine il peut progresser), parce qu'à chaque week-end, il y a des choses que l'on peut mieux faire, » reconnaît-t-il. « Je ne dirais pas qu'il y a une seule chose (à améliorer). »

« Ensuite il faudra cibler les principaux éléments, parce qu'il y a beaucoup de choses, que le temps est limité et que l'on ne peut pas tout faire à la fois. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)5

vendredi 07 décembre 2018 à 11:32 a;tipik dit : Oui derniére année de rattrapage après siège éjectable.Au passage la métaphore de Berger la classe !

vendredi 07 décembre 2018 à 01:15 zut! dit : D’autres pilotes ont été des n.2 de grande classe ou de panache... Berger. Patrese. Arnoux. De angelis. Irvin. Coultard. Et j’en passe. Et j’en oublie. Des étoiles, qui ont brillé. Même si moins fort que les soleils qui les avoisinaient... Berger l’avait d’ailleurs dit lors d’une interview. De mémoire, qq chose comme « franchement, être le second d’un géant comme Senna, tout en gagnant qqs courses et signant qqs pôles... il y a de quoi être fier ! » On ne peut vraiment, vraiment pas dire que Bottas soit à la hauteur de ces pilotes d’exception sans couronne. 2019 est sa dernière chance. Mais sans grand espoir à mes yeux. Quel gâchis de ne pas avoir mis un Alonso au côté d’Hamilton pour 2019 😎 (ça fait du bien de rêver non ?)

jeudi 06 décembre 2018 à 23:07 a:tipik dit : Depuis le début de l'ére hybride ils ont toujours fait 1 et 2 au championnat deux voitures aux deux premiéres places c'est la domination totale et pour la vitrine le message est fort.2017, toujours une voiture devant Bottas finit 3éme Vettel s'est intercalé bon il est encore sur le podium.2018, Hamilton toujours number one Bottas recule encore, 4éme la deuxiéme Ferrari s'est également intercalée.Avec une telle différence de rendement la comparaison devient gênante entre les deux pilotes. Rosberg en 2016 avait réussit à inverser la tendance et je comprend complètement Bottas ce doit être difficile à vivre même pour son staff mais de mon point de vue il est finit.

jeudi 06 décembre 2018 à 17:29 LLM 01 dit : Mais comment reprocher à Mercedes de faire le choix de la facilité alors que ça ne les empêche pas de monopoliser les deux titres sur ces deux dernières saisons...

jeudi 06 décembre 2018 à 13:01 a;tipik dit : Mercedes a toujours monopolisé les deux premiéres places du championnat avec son duo Hamilton/Rosberg ou Rosberg/Hamilton l'année de son sacre et certains détails n'échappent pas à l'analyse; malchanceux à quelques occasions mais ça compte toujours perdant lors de ses duels contre les meilleurs et largement dominé par Hamilton...il ne fait pas le poids.