F1 - Le jour où Kubica a débuté une nouvelle vie

F1 - Le jour où Robert Kubica a débuté une nouvelle vie

Robert Kubica estime qu'il a vécu « le jour le plus important » de sa vie quand il a réalisé qu'il était apte à faire son retour en Formule 1.

Lorsque Robert Kubica fera officiellement son retour en F1 avec Williams, au Grand Prix d'Australie 2019, plus huit ans se seront écoulés depuis son grave accident de rallye. Huit années de doutes, où un retour en monoplace a longtemps paru impossible, en raison des limites physiques dans son bras droit. Kubica a fait des essais en GP3 en 2016. Il a ensuite roulé pour Renault puis pour Williams en 2017. C'est à ce moment là qu'il a compris qu'il était apte à faire son retour. Ce moment a été décisif dans sa vie.

« Il y a 12 mois, j'ai réalisé que je pouvais le faire et j'ai réalisé que je pouvais piloter aussi naturellement qu'avant, » a déclaré le Polonais, qui fête ses 34 ans ce vendredi, à Sky Sports F1. « Le jour le plus important de ma vie a été il y a 12 mois, quand j'ai réalisé que je pouvais le faire. Je pense sincèrement que je suis plus prêt maintenant qu'avant. »

« Mes douteront disparu après ma deuxième ou troisième séance d'essais dans une F1. Les questionnements étaient liés à des éléments techniques : est-ce que la voiture allait me convenir, est-ce que les pneus allaient me convenir. Mais c'est la même chose pour tous les pilotes. »

« Je ne ferais pas mon retour pas si je pensais pas pouvoir bien le faire. J'ai beaucoup plus à perdre que ce que les gens pensent. »

« Un nouveau défi »

L'accident de Robert Kubica a changé sa vie. Il a failli perdre sa main droite et il a subi 18 opérations pour gagner en mobilité. Aujourd'hui, il ne peut pas saisir fermement des objets de la main droite et il a dû devenir gaucher. Artur Kubica, le père du pilote, est impressionné par son retour en F1.

« Si on croit aux miracles, alors oui, c'est un miracle, » a-t-il déclaré à la chaîne polonaise TVN24. « Cela a été très dur pour lui. Six mois après (l'accident), sa jambe était guérie mais il se l'est à nouveau cassée. Cela peut détruire quelqu'un psychologiquement. Je suis heureux qu'il en soit là aujourd'hui. Je suis fier d'être son père. »

Avec Williams, Robert Kubica veut écrire un nouveau chapitre : « C'est la fin d'une longue aventure, et cela a été très difficile d'en arriver là, » reconnaît le pilote. « Mais maintenant, c'est le début d'un nouveau défi. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez