F1 - Les pneus choisis pour début 2019

F1 - Les pneus choisis pour les quatre premières courses

Pirelli a choisi les pneus pour les quatre premiers Grands Prix de la saison 2019. Leur dénomination sera simplifiée.

Pirelli change la dénomination de ses pneus pour la saison 2019. A chaque course, les trois types proposés seront nommés durs (blancs), médiums (jaunes) et tendres (rouges). Le manufacturier italien continuera à communiquer ses sélections puisque selon les pistes, les pneus resteront plus ou moins tendres, afin de s'adapter aux nécessités du circuit.

Les composés seront numérotés de 1 à 5, du plus dur au plus tendres. Pirelli apportera les C2, C3 et C4 à Melbourne, Shanghaï et Bakou, et les C1, C2 et C3 à Sakhir.

Pirelli a fait une sélection de pneus plus dure qu'en 2018 pour Melbourne, Sakhir et Bakou, même si les comparaisons sont difficiles puisque les pneus vont évoluer. Un C1 de 2019 est équivalent à un dur de 2018 et l'équivalent du super-tendre disparaît. Le C5 de 2018 équivaut donc à un hyper-tendre de 2018. L'équivalent du pneu dur, jamais utilisé en course en 2018, disparaît aussi.

La sélection pour Melbourne

- Durs (blancs): C2
- Médiums (jaunes): C3
- Tendres (rouges): C4
- Les pilotes devront garder un train des tendres pour la  Q3, et un train des durs et des médiums pour la course, avec obligation d'utiliser l'un des deux.

La sélection pour Sakhir

- Durs (blancs): C1
- Médiums (jaunes): C2
- Tendres (rouges): C3
- Les pilotes devront garder un train des tendres pour la Q3, et un train des durs et des médiums pour la course, avec obligation d'utiliser l'un des deux.

La sélection pour Shanghaï

- Durs (blancs): C2
- Médiums (jaunes): C3
- Tendres (rouges): C4
- Les pilotes devront garder un train des tendres pour la Q3, et un train des durs et des médiums pour la course, avec obligation d'utiliser l'un des deux.

La sélection pour Bakou

- Durs (blancs): C2
- Médiums (jaunes): C3
- Tendres (rouges): C4
- Les pilotes devront garder un train des tendres pour la Q3, et un train des durs et des médiums pour la course, avec obligation d'utiliser l'un des deux.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

lundi 10 décembre 2018 à 19:43 LLM 01 dit : Pas certain qu'il s'agisse là d'une réelle simplification... les passionnés comprendront le système de pneus quel qu'il soit, et le grand public se préoccupe de toute façon peu des stratégies...