F1 - Verstappen assume ses critiques de Renault

F1 - Max Verstappen assume ses critiques envers Renault

Max Verstappen assure que ses critiques envers Renault avaient pour but de faire progresser le motoriste français.

Max Verstappen a souvent critiqué Renault cette année, en reprochant au motoriste de ne pas progresser assez rapidement. Ses propos ont parfois été durs mais il assure que sa seule volonté était d'aider Renault à améliorer son moteur.

« Je ne voulais pas les humilier, mais les faire progresser, » a expliqué Verstappen sur Ziggo Sports. « Maintenant, nous avons un accord avec Honda, mais si nous avions continué avec Renault l'an prochain, j'aurais voulu des progrès. »

« Je suis juste très clair dans mes propos. Je peux aussi leur dire de se relâcher, mais je ne suis pas comme ça. Ça peut et ça doit être mieux, et je veux juste qu'ils soient totalement concentrés. Il faut être ouvert à la critique, c'est comme ça que j'ai grandi. Je suis désolé si vous n'arrivez pas à faire avec, mais je n'ai pas un idéal olympique. Je veux gagner et il faut que toutes les parties concernées soient impliquées. »

Verstappen veut être patient en passant au moteur Honda

Red Bull affiche son optimisme avant le passage au moteur Honda. Helmut Marko, le conseiller spécial de l'équipe, estime même que le motoriste a déjà un moteur plus puissant que celui de Renault, et il ne s'inquiète pas des soucis de fiabilité. Max Verstappen se montre un peu plus mesuré.

« J'espère que ce sera une relation dans la durée, » indique Verstappen. « Je ne m'attends pas à ce que tout soit parfait au début. Je serai toujours concentré, mais il faut aussi croire au projet et être patient. »

Il espère cependant une meilleure saison qu'en 2018 : « Je ne pense pas que nous pourrons vraiment nous battre pour le championnat en début de saison, mais si nous sommes juste un peu meilleurs que cette année, nous pourrons être plus proches et être constants, ce sera déjà mieux pour le championnat. Il ne faut pas nécessairement la meilleure voiture. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

vendredi 14 décembre 2018 à 14:42 oOo dit : On ne peut pas nier que Renault est toujours à la ramasse pour la cinquième année consécutive. tant en fiabilité comme en performance. Cyril avait promis trop de choses qui ne sont jamais arrivés. Résultat, plus que deux équipes fournis par Renault : McLaren par manque d'alternative et Renault eux mêmes. Rappelons toute de même que Renault F1 à décidé de revenir une équipe de part entière suite à la tetative de Redbull de s'allier à Mercedes et Ferrari en 2015. Si leur coup aurait marché, Renault se seraient retrouvé sans preneur de leur PU, et par la suite, plus de présence en F1, d'au moins temporaire.

vendredi 14 décembre 2018 à 14:34 oOo dit : On ne peut pas nier que Renault est toujours à la ramasse pour la 5e saison consécutive et malgré les grandes promesses d'un certain Abiteboul. Renault équipe plus que deux teams en moteurs, McLaren car ils n'avaient pas autre choix, ils auraient préféré Mercedes ou Ferrari, ainsi que leur propre équipe, crée à la suite que Redbull négociait avec d'autres motoristes. Renault risquait de ne plus avoir preneur de leur moteur et la disparition de Renault en F1, au moins temporaire. rappelons qu'en 2014 Ferrari était autant à la ramasse que Renault, et pourtant chez Ferrari ils ont réussi et se sont rapprochés, voir au niveau avec Mercedes. Tout comme Honda, Renault à totalement sous-estimé cette technologie. affaire à suivre...

jeudi 13 décembre 2018 à 22:56 MANFRED91 dit : Mon pauvre Crash Max ... comme disait Audiard, les cons ça ose tout, et c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît.

jeudi 13 décembre 2018 à 16:35 leon dit : Il s'est bien préparé pour 2019 et HONDA .