Aston Martin Valkyrie (2019) : le V12 en vidéo !

VIDEO. On vous dit tout sur le V12 au cœur de la mécanique hybride de l'Aston Martin Valkyrie.

L'année 2019 approche maintenant à grands pas et, avec elle, le lancement de l'Aston Martin Valkyrie. La communication s'accélère donc autour de cette hypercar hybride dont le cœur thermique est développé par Cosworth. Le constructeur dévoile aujourd'hui officiellement les caractéristiques de celui-ci. Avant de les détailler, voici trois premiers éléments pour vous mettre l'eau à la bouche : V12, atmosphérique, 11.100 trs/mn. 

Ce bloc de 6,5L de cylindrée forme un V à 65°. Il développe 1.014ch à 10.500 trs/mn et prend encore 600 trs/mn jusqu'au rupteur. Le couple maximal, atteint à 7.000 trs/mn, s'élève à 740Nm. A l'heure où les turbos sont omniprésents dans une industrie qui bascule vers l'électrique, Aston Martin a mis un point d'honneur à concevoir un V12 atmosphérique présenté comme "l'expression ultime du moteur à combustion interne". Selon la firme de Gaydon, seule une mécanique dénuée de suralimentation peut offrir "l'apogée de la performance, de l'excitation et de l'émotion" grâce à sa "pureté sans compromis".

> Découvrez notre vidéo explicative du V12 de la Valkyrie avec Sylvain Vétaux.

Léger comme l'air, ou presque

Grâce à l'emploi de métaux légers tels que le titane, ce V12 ne pèse que 206kg. Aston Martin aurait pu utiliser des alliages nouveaux pour le rendre encore plus léger mais dit avoir sciemment évité les matériaux dont la durabilité n'avait pas encore été éprouvée. A titre d'exemple, un vilebrequin de Valkyrie est 50% plus léger que celui d'un V12 de One-77. Cosworth dit s'être inspiré de ses travaux en F1 pour concevoir ce moteur. Ce V12 est par ailleurs un élément porteur, partie intégrante de la structure du véhicule. Notons que sa puissance devrait être revue à la hausse pour la Valkyrie AMR Pro réservée aux circuits.

Aston Martin dévoilera bientôt les détails de la partie électrique de la motorisation. La Valkyrie de route ne sera produite qu'à 150 exemplaires.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)2

mercredi 12 décembre 2018 à 14:16 Géraldine dit : @vvkhh - A l'époque Ford-Cosworth, c'était plutôt florissant.

mercredi 12 décembre 2018 à 11:35 vvkhh dit : Cosworth s'inspire de la F1, c'était pas glorieux leurs moteurs quand ils y étaient