F1 - Stewart veut voir une femme réussir en F1

F1 - Jackie Stewart veut voir une femme pilote réussir en Formule 1

Jackie Stewart espère voir une femme pilote réussir en Formule 1. Il estime que le seul obstacle est culturel.

La Formule 1 est un sport mixte, mais la dernière femme à avoir pris le départ d'un Grand Prix a été Lella Lombardi en 1976. La dernière a tenter de se qualifier a été Giovanna Amati en 1992. Actuellement, elles sont très peu nombreuses dans les catégories permettant d'accéder à la F1. Tatiana Calderón roule en GP3 et elle a fait des essais pour Sauber en F1, et Sophia Flörsch était dans le championnat de F3 cette année.

Jackie Stewart, triple champion du monde de Formule 1, espère voir une femme arriver au sommet : « J'espère que cela va arriver, » a déclaré l'Ecossais dans une interview avec F1 Fan Voice. « Dans ma vie, j'espère voir une femme dans le top six. »

Pourquoi si peu de femmes atteignent les principales catégories ? Jackie Stewart estime que le problème est à la source et qu'un changement culturel est nécessaire : « Le problème est que nous n'avons pas assez de jeunes femmes en karting, » souligne-t-il. « Lewis Hamilton a probablement commencé le karting sérieusement à huit ans. Son père avait quatre boulots pour financer la carrière de son fils et lui permettre d'être performant. »

« S'il n'y a qu'une ou deux filles face à des milliers de garçons en karting, comment espérer qu'une fille arrive en Formule 1 ? »

« Il n'y en aura jamais, sauf si des familles emmènent le garçon et la fille en karting ensemble. Mais il faut des moteurs, des pneus, du carburant. C'est un gros budget, même en karting. »

Plusieurs initiatives sont mises en place pour promouvoir les femmes pilotes. Les W Series, un championnat de F3 dédiée aux femmes, seront lancées en 2019, mais plusieurs femmes, dont Sophia Flörsch et Pippa Mann, ne veulent pas d'une séparation avec les hommes. La Formule E va faire rouler neuf femmes, dont plusieurs qui ont roulé en IndyCar, dans une séance d'essais la semaine prochaine.

« Aucune raison » de ne pas avoir de femmes en F1

Jackie Stewart estime qu'aucun élément objectif ne s'oppose à la réussite d'une femme pilote. « Il n'y a aucune raison, » explique Stewart. « Cela n'a aucun rapport avec la force. La direction est assistée, le passage des rapports se fait au volant, et elles peuvent avoir assez de force dans le cou. A mon époque, une nageuse ou une gymnaste étaient plus fortes et en meilleure condition que Jackie Stewart ! Et on devait tourner, passer les rapport, tout le reste. Maintenant, une femme pourrait vraiment le faire, et elles auraient pu le faire avant aussi, si on leur avait donné la chance. »

Stewart pense aussi qu'une femme pilote serait un atout commercial : « Pensez au monde de la cosmétique, du prêt-à-porter, pensez à tous les secteurs qu'une femme pourrait amener d'un point de vue commercial, qui ne sont pas impliqués actuellement. Ce serait bon pour le sport automobile, et la Formule 1 en particulier. »

« Il y a en a eu en rallye. La soeur de Stirling Moss (Pat Moss) était une très bonne pilote de rallye, Michèle Mouton a été très bonne en rallye, Marie-Claude Beaumont était une très bonne pilote, mais elle n'a pas roulé en Formule 1. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)8

jeudi 13 décembre 2018 à 15:52 CarCircus dit : @le crétin chap, oublie qu'on parle de F1 et que c'est différent du rallye, en plus un cas isolé dans l'histoire n'est pas une référence, je n'oublie bien sûr pas la sublime Danica Patrick qui n'est jamais parvenu à s'imposer réellement en INDY.

jeudi 13 décembre 2018 à 09:54 Donald dit : J'imagine bien une femme au milieu de tous ces mâles un bon gros Gang GBang

mercredi 12 décembre 2018 à 21:23 @a;tipik dit : C'est bien ce que je me suis dit en lisant ton premier commentaire, hormis le fait que tu compares l'incomparable...

mercredi 12 décembre 2018 à 20:12 a:tipik dit : @ 18:34 ; merci du renseignement j'aurais pas cru...

mercredi 12 décembre 2018 à 18:34 @a;tipik dit : Sauf que dans ces disciplines que tu cites il y a séparation des sexes. Je vois mal une équipe féminine de rugby affronter une équipe masculine. Les femmes finiraient en miettes...

mercredi 12 décembre 2018 à 15:39 a;tipik dit : Les femmes sont autant présentes que les hommes dans toutes les disciplines même celles à risques rugby,boxe en endurance sky nordique au sommet de l'Himalaya. Je me souviens de Caroline Aigle lors d'un reportage tv première femme pilote de chasse décédée depuis de maladie mais quel tempérament!

mercredi 12 décembre 2018 à 14:48 chap dit : Le crétin Carcircus a parlé. Michèle Mouton vice-championne du monde des rallyes au volant d'une Audi Quattro, c'était de la couture ?

mercredi 12 décembre 2018 à 13:37 CarCircus dit : Physiquement, une femme n'aura jamais les mêmes aptitudes qu'un homme, la morphologie n'est pas la même, c'est un fait, même s'il faut leurs reconnaître certaines qualités que le sex fort n'aura pas, ceci dit, elles ne se passionnent pas autant pour ce sport, encore moins pour l'automobile en général, alors une femme championne sur une F1, je n'y croirais jamais, alors même que c'est difficile pour ces messieurs.