F3 - Sophia Flörsch fera bien son retour en 2019

F3 - Sophia Flörsch sera de retour avec Van Amersfoort en 2019

Sophia Flörsch sera encore chez Van Amerfoort en Formula European Masters en 2019. Elle a repris l'entraînement après son accident de Macao.

Sophia Flörsch avait promis de faire son retour à la compétition en 2019, après son impressionnant accident du Grand Prix de Macao. Elle sera encore chez Van Amersfoort, en Formula European Masters, le nouveau nom du championnat d'Europe de F3. Elle n'est pas encore apte à reprendre le volant mais elle espère être prête pour le début de la saison 2019.

« Quand j'ai vu la vidéo de mon accident pour la première fois, cela m'a paru un peu irréel, » reconnaît l'Allemande. « Je sais que j'ai eu de la chance et je suis reconnaissant envers Dallara d'avoir fait une voiture aussi sûre. Je peux déjà reprendre un petit entraînement et j'espère que je pourrai remonter dans la voiture au printemps. »

« Si la rééducation se passe bien, je pourrai débuter la saison sans retard et je veux me battre régulièrement dans le cinq et la victoire de temps en temps. »

Sophia Flörsch a été opérée d'une fracture spinale au lendemain de l'accident de Macao mais elle a pu quitter l'hôpital  et regagner l'Allemagne huit jours seulement après la course.

Le championnat idéal pour Sophia Flörsch

En 2018, Sophia Flörsch a rejoint le championnat en cours de saison, après avoir passé son Abitur, l'équivalent du baccalauréat en Allemagne. Elle a disputé sept des 10 meetings de la saison et elle est entrée dans les points au Red Bull Ring.

La FIA a retiré à la catégorie son appellation de championnat d'Europe de F3, puisque le nom F3 sera désormais donné au GP3. Sophia Flörsch pense que le championnat restera le meilleur pour former les jeunes pilotes et prendre de l'expérience.

« Je suis convaincue que le Formula European Masters est le championnat idéal pour moi, » indique Flörsch. « La voiture est fantastique. Elle permet aux jeunes pilotes de beaucoup apprendre. Cela s'est vu par le passé. Après tout, un nombre incalculable de pilotes a fait ses armes dans ces voitures et celles qui les ont précédées, pour rejoindre ensuite les meilleures catégories du sport automobile. »

« Et l'environnement du DTM est fantastique ! Je suis ravie de rester chez Van Amersfoort Racing parce que je me sens bien dans l'équipe. Ce n'était pas facile au début, parce que je n'avais absolument aucune expérience en Formule 3. Mais ils m'ont beaucoup appris et je veux gagner avec eux. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez