Publié le 17/12/2018 à 10:32

F1 - Bottas ne craint pas la pression d'Ocon

F1 - Valtteri Bottas ne craint pas la pression d'Esteban Ocon

Valtteri Bottas ne s'inquiète pas de la menace Esteban Ocon chez Mercedes. Il sait cependant qu'il devra être performant pour garder sa place.

Valtteri Bottas pourrait être sous une forte pression en 2019. Il a signé un contrat de pour deux saisons, mais la deuxième année n'est qu'en option. Esteban Ocon, pilote de réserve de Mercedes l'an prochain, espère le remplacer en 2020, mais Bottas ne veut pas s'en préoccuper.

« Cela ne m'inquiète pas, » a assuré le Finlandais à Racer. « Il y a toujours des débats et évidemment, tous les pilotes veulent avancer dans leur carrière, ils veulent saisir les opportunités. Mais il ne faut pas que je m'en inquiète, cela ne pourrait que me nuire. »

« Je m'entends bien avec tous les membres de l'équipe, Toto (Wolff, le patron de Mercedes) y compris, et nous pouvons parler de tout, donc il n'y a rien à cacher. Si j'atteins mes objectifs et ceux que l'équipe aura fixé pour moi l'an prochain, ce sera bien. Si ce n'est pas le cas et que l'équipe sent que je ne suis pas assez performant, très bien. C'est comme ça dans le championnat, donc je ne suis pas inquiet. »

Bottas est resté dans le bon état d'esprit

Mercedes reste satisfaite de la saison de Valtteri Bottas. Le Finlandais a eu de nombreuses courses domiciles et il était largement dominé par Lewis Hamilton en fin de saison. Les deux victoires qui semblaient à sa portée lui ont échappé, à cause d'une crevaison à Bakou et d'une consigne à Sotchi. Toto Wolff est satisfait de son état d'esprit.

« Nous n'aurions pas remporté les titres pilotes et constructeurs sans Valtteri, » a déclaré le patron de Mercedes Motorsport selon PlanetF1. « Valtteri, malgré sa malchance, n'a jamais perdu le moral. Il a su rester motivé. »

« Quand un pilote ne peut plus jouer les titres, on en voit certains perdre pied. Cela devient négatif. Valtteri est resté positif jusqu'à la fin. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez