F1 - Pour Brown, McLaren souffre depuis 2013

F1 - Zak Brown pense que McLaren souffre depuis 2013

Zak Brown pense que les difficultés de McLaren remontent à 2013, à cause de problèmes structurels sur lesquels il a travaillé cette année.

McLaren espérait retrouver le sommet cette année. L'équipe a adopté le moteur Renault, après trois saisons difficiles avec Honda. L'année a bien débuté : en seulement quatre courses, McLaren a marqué plus de points que sur l'ensemble de la saison 2017. Mais la voiture avait un gros manque d'appuis et l'équipe a finalement chuté dans la hiérarchie.

Pour Zak Brown, le directeur général de McLaren, l'origine des défaillances se trouve dans des problèmes de management qui remontent à 2013, sa première saison sans victoire, deux ans avant l'adoption du V6 Honda. « Ce qui fait que nous en sommes là a débuté il y a cinq ans, » a déclaré l'Américain à Motorsport Week. « Je dirais qu'il nous a manqué un leadership constant. Je ne désigne personne en particulier. »

« Il y a eu un manque de concentration avec toutes les activités, le changement de conseil d'administration, les rachats, les fusions d'entreprises, des arrivées de team manager, des départs de team manager, des arrivées de directeur général, des départs de directeur général, donc il y a eu un manque de concentration. »

« Nous sommes arrivés à un stade où les gens n'avaient pas d'objectifs clairs, pas de responsabilité, (...) et au final c'est ce qui a généré une mauvaise voiture cette année, c'était à cause de notre structure, notre organisation. »

McLaren a le talent pour progresser

Cette année, Zak Brown s'est attelé à remodeler l'organigramme de McLaren. Eric Boullier a quitté son poste de responsable de la compétition et Tim Goss celui de directeur technique.

James Key va devenir directeur technique. Gil de Ferran a pris le poste de directeur sportif, Simon Roberts, le responsable des opérations, a désormais un rôle élargi et Andrea Stella, jusque là ingénieur performance, est maintenant responsable des opérations en piste. Zak Brown est convaincu que McLaren a les talents nécessaires pour gagner.

« Les personnes sont extrêmement talentueuses, » estime Brown. « Nous avons remporté des championnats, nous avons plus de 100 personnes qui sont là depuis plus de 20 ans. Ils n'ont pas oublié comment gagner, nous n'avions juste pas les bonnes infrastructures, et c'est ce que nous avons voulu résoudre. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez