F1 - La F1 ira plus loin si le règlement échoue

F1 - La Formule 1 étudiera les effets concrets du règlement 2019

La F1 n'hésitera pas à faire des changements plus profonds dans l'aérodynamique si les modifications pour 2019 n'ont pas d'effets positifs sur les dépassements.

L'aérodynamique des F1 va évoluer en 2019. Le but est de réduire les perturbations aérodynamiques tout en rendant les voitures moins sensibles à ces perturbations, pour faciliter les dépassements. Ross Brawn, responsable de la compétition de la F1, prévient que le championnat n'hésitera pas à faire de nouveaux changements si les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes. Des changements plus importants sont prévus pour 2021 et la saison 2019 permettra de voir si la F1 est sur la bonne voie.

« Ce que nous allons apprendre avec ce programme aéro sera très important pour la prochaine grosse étape, en 2021, » explique l'Anglais sur le site officiel de la F1. « Il faut souligner qu'il s'agit d'une philosophie et d'une culture, pas d'une solution miracle. »

« Si nous n'atteignons pas tous nos objectifs avec ces changements, nous en tirerons les conséquences, nous passerons à la phase suivante des changements et nous en ferons jusqu'à ce que les voitures puissent s'affronter facilement, ce qui n'est pas possible actuellement. Ce sera utile de voir si les équipes peuvent apporter des évolutions et partir dans d'autres directions, parce que nous voulons le découvrir avant 2021. »

La F1 attend pour dévoiler le règlement 2021

Le règlement pour 2021 n'est pas encore totalement défini. La F1 a publié des croquis montrant l'apparence que les monoplaces pourraient adopter, mais elle attend pour finaliser le règlement, afin de ne pas donner un trop gros avantage aux équipes qui ont plus de ressources.

« Avec la FIA, nous avons fixé un cadre sur l'apparence possible de la voiture, et toutes les équipes peuvent se pencher sur ça, » précise Brawn. « Mais cela ne permet pas aux équipes de commencer la conception d'une voiture, nous les empêchons volontairement de le faire. »

« Nous ne voulons pas que les équipes avec de grosses ressources aient un avantage sur les autres. Mais c'est un équilibre difficile à trouver, parce qu'on peut dire que plus nous donnerons les informations tardivement, plus cela conviendra aux équipes qui ont de grosses ressources. »

« Les équipes auront environ un an pour travailler sur la conception de ces voitures. Je pense que c'est la bonne durée. Quand elles auront conçu leurs voitures pour 2020, elles pourront se concentrer sur 2021. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez