Porsche : les selleries les plus atypiques

VIDEO. Porsche présente ses cinq motifs de sièges les plus originaux.

Pour son nouveau "Top 5", Porsche a invité la styliste de mode Ilaria Urbanati, qui officie notamment à Hollywood, à découvrir les cinq selleries considérées par le constructeur comme ses plus originales. Urbanati est accompagnée par Ivo van Hulten, responsable du design intérieur chez Porsche, et Cornelia Rosenbohm, en charge de couleurs et finitions pour la marque. Découvrez la vidéo.

L'auto qui ouvre le défilé est une 928 S de 1983 dont les sièges en cuir marron foncé arborent des rayures verticales blanches et rouges en leur partie centrale. La signature de Ferry Porsche figure sur les appuie-têtes. Rayures toujours, la seconde voiture de ce top est l'ultime 911 Carrera 3.2, sortie d'usine en 1989, dont les sièges recouverts de tissu marron ont des rayures blanches verticales au centre et remontant vers l'extérieur sur les flancs. Cette finition est en harmonie avec la teinte blanche de la carrosserie.

Raretés historiques

Au-delà de son habitacle, l'auto suivante est une pièce d'histoire puisqu'il s'agit de la toute première 911 Turbo homologuée, datant de 1974, dotée de l'aileron caractéristique de la 930 mais dénuée des ailes arrière larges, et surnommée Louise en référence à sa propriétaire d'alors Louise Piëch, sœur de Ferry Porsche. Sa sellerie à carreaux "tartan" mêle brun, rouge et bleu.

La vidéo présente ensuite la 911 "901" de 1964 récemment restaurée par le constructeur, la plus ancienne de sa collection. La sellerie a été confectionnée en suivant le motif "pied-de-poule" noir et blanc bien connu nommé Pepita chez Porsche.

Enfin, En tête de ce classement se trouve une 911 SC Targa de 1981 dont la sellerie Pasha mêle bleu foncé "navy" et bleu clair sur un motif de damiers de différentes tailles et formes pour un rendu psychédélique inspiré par la compétition.

Dans le prochain épisode, Porsche reviendra à son actualité avec cinq détails extérieurs de la nouvelle 911 type 992.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez