F1 - Hamilton ne veut plus de consignes

F1 - Lewis Hamilton ne veut plus de consignes de course

Lewis Hamilton espère que Mercedes ne donnera plus de consignes de course. Il a pensé à rendre la première place à Valtteri Bottas à Sotchi.

Lewis Hamilton a été très performant en 2018 mais l'une de ses victoires, à Sotchi, a été amère. Valtteri Bottas dominait cette course quand Mercedes lui a demandé de laisser passer l'Anglais, pour favoriser sa quête du titre. Hamilton n'a pas apprécié cet épisode et il espère ne plus être confronté à des consignes de course.

« Ce n'était pas une bonne course pour moi, » explique le quintuple champion du monde sur le site de Mercedes. « C'est probablement le meilleur circuit pour Valtteri. »

« Valtteri était le meilleur ce week-end et il méritait de gagner. C'était vraiment bizarre quand on m'a dit que Valtteri allait me laisser passer. Je crois que j'ai dit "Dites lui d'accélérer". »

« Il s'est écarté et je l'ai doublé et ce n'est pas comme ça que je veux gagner. Je pense qu'aucun pilote ne veut gagner comme ça. A l'arrivée, mes sentiments étaient mitigés. Si je pense avec le coeur, j'aurais voulu que cela se passe autrement. Mais dans la vie et dans la compétition, il faut voir les opportunités, il faut voir ce qui arrive, il faut saisir les opportunités. Si on fait passer les émotions avant, cela peut ne pas se passer comme prévu. »

« L'équipe a pris sa décision et même si j'ai voulu le relaisser passer jusqu'à la fin de la course, j'ai décidé de m'en tenir à ce que l'équipe avait décidé. »

« J'espère vraiment que ce scénario ne se reproduira pas. »

La décision a montré l'unité dans l'équipe

Lewis Hamilton veut retenir des choses positives de ces consignes. Il pense qu'elles montrent que l'équipe Mercedes est unie et tournée vers des objectifs communs.

« Je pense que c'était la bonne décision mais finalement ce n'était pas nécessaire , » précise Hamilton. « Mais finalement je pense que c'était une journée importante parce que nous avons été unis. C'était une journée difficile pour Valtteri mais il a montré un grand respect et il a vraiment joué le jeu de l'équipe. »

« C'est un équipier incroyable et ce n'est pas facile d'être mon équipier, mais ce n'est pas non plus facile d'être son équipier parce qu'il est très rapide. Il continue à progresser. Je suis là depuis six ans, ce n'est que sa deuxième année (dans l'équipe). »

Valtteri Bottas estime qu'il a joué son rôle : « C'était dur à accepter mais dans cette situation au championnat, j'ai joué le jeu de l'équipe, » explique le Finlandais. « Je me suis sacrifié pour l'équipe et je suis prêt à me sacrifier à nouveau pour l'équipe. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)8

dimanche 06 janvier 2019 à 17:21 Jolasoie dit : Quand il y avait nico rosberg, il était toujours en train de pleurer que sa voiture n avance pas, maintenant qu'il a un coéquipier moins performant, c'est la belle vie pour lui

dimanche 06 janvier 2019 à 05:46 SAXO kitcar-96 dit : @CarCircus merci de ta remarque pertinente ,j'ai perdu mon( Bécherel ou Bescherelle) pour orthographier ,🐏 autrement bonne année à toi et vivement le début de saison en espérant que le Honda soit au top

samedi 05 janvier 2019 à 17:25 CarCircus dit : @saxo, faut préciser à notre jeune ami que c'était aussi un clone de la Peugeot 105, du moins s'il sait de quoi on parle, pour ce qui est de l'écriture, moi qui suis même pas Français, je reste songeur, amicalement bien évidemment 😀😊

vendredi 04 janvier 2019 à 18:34 SAXO kitcar 96 dit : ensuite pour la SAXO et oui c'est vieux que veux tu je suis de la génération des 205 gti ,et si tu t'intéresse un peu aux rallyes de France un certain Patrick Magaud piloter la SAXO kitcar et à cette période avec sa petite 1600 cm3 il donnait du fil à retordre à Gilles Panizzi François Delecourt Philippe Bugalski qui avait des voitures bien plus puissantes notamment les Peugeot 306 et Renault Mégane, si tu n'as rien compris à ce que j'ai écris encore cette fois n'hésite pas à m'interpeller mais de façon plus sympathique

vendredi 04 janvier 2019 à 18:27 SAXO kitcar-96 dit : @MARANELLO mon cher ami, (peut-être)il faut bien lire ce que j'écris, je ne critique pas Lewis, et son bling-bling ne me dérange pas dû tout ,au contraire il permet de démontrer qu'on a pas à être lisse dans la vie pour être un champion, à propos de "pire" c'est à propos de Max je suis certain que si il à la monoplace au top ce sera un vrai tueur de coéquipier (et tu vois même si il a un comportement quelques peu hors limites c'est actuellement celui que je préfère sur la piste quand il exploite sa monoplace comme un vrai champion) et je sais que beaucoup de personnes ne peuvent pas l'encadrer notamment les fans de Vettel

vendredi 04 janvier 2019 à 17:34 MARANELLO dit : @saxokitcar ça date ça déjà comme caisse mais ça marchai bien😉 bon ce n’est pas pour ça que je t’interpelle, c’est pour te dire que je ne pense pas que Lewis soit comme ça il est perfectionniste et aujourd’hui il est le meilleur pilote et de loin. Alors certain diront qu’il bling bling mais moi je dirai qui vie dans son époque, alors perso dire que serait même pire que les autres c’est mourir de rire ton commentaire bidon tu le connais ce mec pour affirmer ça!? Je trouve qu’il est ample moi ce type blingbling mais ample, il joue la gagne c’est sur sinon à quoi bon monter sur un ring si ce n’est pour gagner!!?? Certain commentaire son désolant et ok vois surtout qui n’y connait rien...

vendredi 04 janvier 2019 à 11:58 CarCircus dit : @Être leader et gagner de cette manière sont des désirs totalement différents, pour ma part je crois que Hamilton regrette vraiment cet épisode, car il sent que ça a fait une grosse tâche dans sa carrière qui reste exceptionnelle, il faut bien l'admettre, ceci dit, la blessure a été immense pour Bottas même s'il espère oublier et aller de l'avant.

vendredi 04 janvier 2019 à 10:47 SAXO kitcar-96 dit : Quey blagueur ce Lewis , 95 % des pilotes leader d'un team souhaitent être le seul leader dans le passé Didier Pironi et Gilles Villeneuve, René Arnoux et Alain Prost, Nelson Piquet et Nigel Mansell , plus près Ayrton et Michaël en étaient les parfaits exemples, et actuellement on le voit très bien avec Seb Vettel et Max en sera pareil peut être même pire que tous