F1 - Red Bull planifie déjà des pénalités moteur

F1 - Red Bull planifie déjà des pénalités moteur en 2019

Red Bull a l'intention d'utiliser cinq moteurs sur chacune de ses voitures en 2019, ce qui signifie que les pilotes seront pénalisés deux fois.

Red Bull affiche une grande ambition avec le moteur Honda cette année, mais le motoriste lui-même reconnaît qu'il doit améliorer ses performances et sa fiabilité. En 2018, Pierre Gasly et Brendon Hartley ont tous les deux utilisé huit moteurs, turbos et MGU-H chez Toro Rosso, qui utilisait le V6 japonais.

Honda a volontairement multiplié les pénalités en fin de saison, pour pouvoir tester des nouveautés, mais le constructeur n'est visiblement pas prêt à respecter le quota de trois moteurs pour la saison, puisque Red Bull planifie déjà des pénalités.

« Nous avons l'intention d'utiliser cinq moteurs pour la saison, » a déclaré Helmut Marko, le conseiller spécial de Red Bull, à Auto Motor und Sport.

Les pilotes seront donc pénalités dans deux courses : « Si nous utilisons les pénalités intelligemment, les conséquences sont mesurées, » assure Marko.

En 2018, avec le moteur Renault, Daniel Ricciardo a dû utiliser cinq moteurs et MGU-H, et six turbo. Max Verstappen a utilisé ces éléments en quatre exemplaires. Dans les équipes Renault et McLaren, il a aussi fallu utiliser au moins quatre exemplaires.

Red Bull mise sur la puissance

Red Bull compte avant tout sur un gain de puissance en 2019, et Helmut Marko estime que les performances sont « plus importantes » que la fiabilité.

Selon les chiffres d'Auto Motor und Sport, Honda aurait un déficit de 30 chevaux sur Mercedes et Ferrari, alors que celui de Renault serait de 40 chevaux en course et 80 en mode qualifications.

Tost : « Honda est devant Renault »

Marko est convaincu que le moteur Honda permettra à Red Bull d'être au sommet : « Nous visons le titre pour 2019, » assure-t-il.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)12

vendredi 11 janvier 2019 à 17:40 a:tipik dit : A nous y voilà les fakes news encore un qui veut être dans dans l'air du temps...risible...les spéculations venues de toutes parts comme tu le clames proviennent pour ma part de Sport-Auto, de magazines et de médias spécialisés comme C+ Sport F1 et également de ma propre opinion. Pour conclure j'aime discuter avec certains ici mais ceux dans ton genre qui laissent peu de place à l'échange et qu'on reconnait facilement avec leur ton offensif j'essaie de les bannir. Game over.

vendredi 11 janvier 2019 à 13:11 @a;tipik dit : Personne t'as interdit de t'exprimer... d'ailleurs ton dernier commentaire n'a rien a voir avec le sujet. Quand tu prends des spéculations venues de toute part, pour la réalité absolu juste parce que visiblement t'as un problème avec RB, alors que dans ce cas précis c'est Renault qui a peu fourni malgré ses grandes promesses, faut pas t'étonner si quelqu'un te le signale. Les forums de discussion c'est fait aussi pour ça, que ça te plaise ou pas. Je ne suis pas fan de RB, mais ce n'est pas une raison pour sombrer dans les Fake News hein?

vendredi 11 janvier 2019 à 10:34 samousse99 dit : faut arrêter avec les règles le moteur à la con de merde

vendredi 11 janvier 2019 à 08:44 a:tipik dit : @@a;tipik 22:12 et éventuellement 12:25 ; au delà de vos opinions immuables et de vos avis dogmatiques il existe encore sous nos cieux la liberté d'expression et de penser.

jeudi 10 janvier 2019 à 22:12 @a;tipik dit : Toute autre source que celle de RB/TR est hautement spéculative ! En 2018 ils ont eu les deux moteurs à titre de comparaison. Toutes tes autres "sources" ne sont que du vent venu du côté d'experts autoproclamés...

jeudi 10 janvier 2019 à 19:58 Jolasoie dit : RB fabrique beaucoup de pièces qui marche mieux que cher Renault, donc ont véras bien si sa marche mieux chez eux

jeudi 10 janvier 2019 à 16:36 CarCircus dit : Cela fait un moment que Honda n'arrive pas à enchaîner deux grands prix sans avoir des problèmes de fiabilité, ça commence à faire beaucoup, RB mise sur un sursaut du motoriste Japonais, mais c'est un peu la roulette russe, Renault reste une valeur sûre, sauf que le Français ne prend pas assez de risques et pendant ce temps Mercedes et Ferrari prennent le large.

jeudi 10 janvier 2019 à 15:28 a:tipik dit : @ @atipik ; je me base sur les infos et évènements récents de fin de saison annonçant les modifications pour 2019 dont la motorisation Honda fait partie ça c'est une chose ensuite chez Honda ce n'est pas la premiére fois qu'on fait des annonces fracassantes et qu'à chaque fois on a constaté que c'était très largement amplifié par rapport à ce qu'on a vu en piste.Voilà pourquoi maintenant je préfère rester prudent quand on vient claironner avant l'heure.

jeudi 10 janvier 2019 à 14:15 yra88 dit : On est en plein méthode Coué, auto suggestion et hypnose pour se rassurer sur les performances en 2019. Je mise sur pas une seule victoire en 2019 alors qu'avec le moteur Renault on pouvait y mettre quelques sous tristesse au rendez-vous en 2019

jeudi 10 janvier 2019 à 13:11 Vathi dit : Exactement, RB parle bcp comme toujours mais la seule vérité sera sur la piste à partir du mois prochain et surtout en fin de saison. Moi j attends impatiemment le nombre de semaines que rb mettra avant de fustiger Honda..... Wait and see !

jeudi 10 janvier 2019 à 12:25 @atipik dit : Désinformation, jolie mot quand une vérité ne plaît pas n'est pas ? Bien-sûr, toi tu connais toute la vérité car tu possèdes toutes les données GPS, aérodynamique et banc moteur n'est pas ? Les commentaires dans l'article concernent 2018. Oui, Barcelone 2019 c'est une autre histoire, dans un sens comme dans un autre.

jeudi 10 janvier 2019 à 12:00 a:tipik dit : Guerre des chiffres et désinformation comme je le dis à chaque fois rdv à Barcelone...