Publié le 11/01/2019 à 10:17

F1 - Qui est Andreas Seidl ?

F1 - Qui est Andreas Seidl, le nouveau patron de McLaren ?

Andreas Seidl, le futur directeur général de McLaren, est connu pour ses succès avec Porsche en endurance, mais il est déjà passé par la F1.

Andreas Seidl va prendre la tête de l'équipe McLaren cette année. L'Allemand ne sait pas encore à quelle date il fera son arrivée puisqu'il est encore lié à Porsche, dont il dirigeait l'équipe en LMP1. Contrairement à Mattia Binotto, le nouveau patron de Ferrari, il n'a jamais travaillé pour l'équipe qu'il va diriger, mais il a une grande expérience du sport automobile.

Seidl a fait un premier passage en F1 avec BMW, d'abord chez Williams, puis chez BMW Sauber, où il était responsable des opérations. Quand BMW a quitté la F1, après la saison 2009, Seidl est resté lié au constructeur, en étant responsable des opérations en DTM.

Seidl a rejoint Porsche pour diriger le projet LMP1, en 2013. Le constructeur a fait son retour dans la catégorie en 2014 et il a remporté les 24 Heures du Mans trois années consécutives, de 2015 à 2017. Suite au départ du constructeur de la catégorie, Seidl a supervisé la tournée d'adieux de la Porsche 919 Hybrid l'an dernier, et pris les reines du programme en Formule E, que le constructeur va rejoindre dans un an.

Seidl cumule plusieurs compétences

Chez Porsche, Andreas Seidl gérait à la fois l'organisation de l'équipe, les stratégies en course mais aussi les relations commerciales. Sa rigueur était très appréciée : « Andreas est comme un joueur d'échec, » explique Fritz Enzinger, Vice-Président de Porsche Motorsport, sur le site du constructeur. « C'est un tacticien qui analyse tous les coups possibles à l'avance, avec l'équipe, pour pouvoir répondre instantanément. »

Les différentes compétences de Seidl lui seront utiles chez McLaren. Son poste de directeur général le verra superviser l'équipe de course, mais aussi des discussions avec la F1 ou les partenaires.

Le poste de Seidl est nouvellement créé chez McLaren. Depuis qu'Eric Boullier a quitté le poste de responsable de la compétition, l'équipe était dirigée par Zak Brown, directeur général du groupe, et Gil de Ferran, le directeur sportif. L'arrivée de Seidl va leur permettre de se consacrer à d'autres tâches.

Chez McLaren, il dirigera une équipe restructurée. James Key est attendu comme directeur technique dans les prochaines semaines. Pat Fry, figure historique de l'équipe parti en 2010, est revenu comme responsable de l'ingénierie. Il reprend le poste de Matt Morris, qui a quitté l'équipe, comme Tim Goss, le directeur technique. L'aérodynamicien Peter Prodromou assure l'intérim.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez