FE - Vergne reconnaît son erreur 

FE - Jean-Eric Vergne reconnaît son erreur

Jean-Eric Vergne pense avoir fait sa « plus grosse erreur » en Formule E au départ de l'E-Prix de Marrakech. La victoire était à sa portée.

Jean-Eric Vergne a peut-être encore vu une victoire lui échapper à Marrakech. Le Français, deuxième sur la grille, a  eu un contact avec Sam Bird au premier virage. Il est parti en tête-à-queue (vidéo). Il s'est retrouvé dernier mais il a enchaîné les dépassements, pour prendre la cinquième place.


Vergne reconnaît avoir fait une erreur au départ. Il veut cependant retenir le niveau de sa monoplace, puisqu'il a pu remonter dans le classement.

« Tout ne s'est pas passé comme prévu, » concède Vergne. « Nous sommes des pilotes et nous nous battons pour gagner. Lorsque j'ai vu qu'il y avait une ouverture, j'y suis allé. Mais j'ai réalisé que ça ne passerait pas et j'ai mis la voiture en tête-à-queue pour éviter de ruiner la course de Sam. »

« C'est de ma faute. Et même si c'est ma plus grosse erreur depuis mes débuts en Formule E, je termine quand même cinquième. Il y a du positif. J'ai dépassé quinze pilotes et j'ai repris seize secondes aux leaders. J'étais revenu à seulement quatre secondes avant la neutralisation. Cette course montre l'énorme potentiel de notre équipe. »

- D'Ambrosio s'impose, Vergne cinquième

Vergne pense qu'avait le rythme pour s'imposer

Sam Bird n'a pas été en mesure de conserver la première place, pendant que Jean-Eric Vergne reprenait du temps aux leaders. Il estime qu'il avait les performances pour s'imposer et il s'en est  « extrêmement voulu » d'avoir commis une erreur « un peu idiote ».

« J'avais clairement la voiture pour gagner, » estime-t-il. « La victoire était clairement possible. Je ne peux en vouloir qu'à moi-même d'avoir fait cette erreur. »

C'est la deuxième fois en deux courses que Jean-Eric Vergne passe à côté de la victoire. A Ad Diriyah, il menait quand une pénalité, pour une infraction liée à la régénération d'énergie, lui a fait perdre la première. Il a vu l'arrivée au deuxième rang. Au championnat, Vergne est également deuxième, à égalité avec Antonio Felix da Costa et à 12 points de Jérôme d'Ambrosio.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

dimanche 13 janvier 2019 à 09:13 CarCircus dit : Il faut surtout apprendre de ses erreurs, et ce n'est que le début de la saison.