F1 - Domenicali pourrait revenir chez Ferrari

F1 - Stefano Domenicali pourrait revenir chez Ferrari

Ferrari souhaiterait un retour de Stefano Domenicali pour gérer les dossiers politiques en F1. Il pourrait devenir le directeur général de la marque.

Ferrari pourrait encore faire des changements à sa tête. La semaine dernière, Mattia Binotto a pris le poste de Team Principal, qui était occupé par Maurizio Arrivabene. L'Italien, jusque là directeur technique, reste le référent pour tous les choix liés à la conception et au développement de la monoplace.

Binotto sera donc un patron différent d'Arrivabene. Il gérera l'équipe au quotidien mais il n'est pas un spécialiste des questions plus politiques et économiques. Pour cet aspect, important dans les prochains mois puisque les équipes discutent du règlement technique pour 2021 et d'un plafonnement des budgets, Ferrari envisagerait un retour de Stefano Domenicali, ancien patron de la Scuderia.

Selon le Corriere dello Sport, John Elkann, le Président de Ferrari, aurait lancé les opérations pour faire revenir Domenicali. Ce dernier pourrait même remplacer Louis C. Camilleri, le directeur général de Ferrari.

Domenicali pourrait ainsi diriger le constructeur Ferrari et s'occuper de la F1 en prenant en charge les discussions avec Liberty Media, en charge de l'aspect commercial de la FIA, et la FIA, en charge des règlements.

John Elkann et Louis C. Camilleri ont pris la tête de Ferrari en 2018, suite au décès de Sergio Marchionne, qui était PDG de la marque.

Ce retour est-il possible ?

Stefano Domenicali a dirigé Ferrari de 2008, en succédant à Jean Todt, à avril 2014. Marco Mattiacci l'a remplacé avant que Maurizio Arrivabene ne soit nommé, fin 2014. Domenicali a ensuite rejoint Audi AG et il a pris la tête de Lamborghini en 2016. Domenicali a aussi piloté les discussions de Volkwagen autour d'une possible arrivée en F1, ou d'un partenariat entre Audi et Red Bull, deux options aujourd'hui écartées.

Le Corriere dello Sport précise qu'un retour de Domenicali chez Ferrari serait difficile à mettre en place. Lamborghini reste sur une année record, avec des ventes en hausse de 51%, et il n'est pas certain qu'il voudra faire son retour chez Ferrari.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 15 janvier 2019 à 13:36 CarCircus dit : Chez Ferrari, quand on nous dit POURRAIT, c'est qu'en général c'est fait, mais bon...