Porsche : cinq secrets de la 919 Evo

VIDEO. Porsche revient sur cinq éléments techniques propres à la 919 Evo, qui a battu le record du Nürburgring.

Pour son nouveau Top 5, Porsche détaille en cinq points une auto qui a beaucoup fait parler d'elle en 2018 : la 919 Hybrid Evo. Basée sur la 919 Hybrid qui a notamment remporté trois fois d'affilée les 24H du Mans, ce modèle n'est pas destiné à courir et, s'affranchissant donc des règlements de la compétition, les ingénieurs de la marque ont libéré tout le potentiel de l'engin. La 919 Evo a ainsi battu le record de Spa-Francorchamps aux mains de Neel Jani et celui de la Nürburgring Nordschleife avec Timo Bernhard au volant. Steven Mitas, directeur technique de la 919 Hybrid, en parle avec ces deux pilotes. Découvrez la vidéo.

Le trio aborde d'abord la suspension. Par rapport à la version de course, l'Evo a notamment reçu de nouveaux triangles entre autres modifications pour améliorer la rigidité tout en gardant un comportement prévisible. Le second point évoqué concerne les pneumatiques. Michelin a développé un composé spécifique pour la 919 Evo. La gestion de température bien supérieure au Nürburgring que lors de la session à Spa s'est avérée délicate en raison de la conception très pointue de la gomme en question.

Quelques chiffres

L'équipe parle ensuite des commandes hydrauliques de l'auto. Cela concerne aussi bien les éléments aérodynamiques mobiles, la 919 Evo ayant gagné un système de réduction de traînée (DRS) sur commande, que le système de freinage ou encore l'assistance de direction. L'aérodynamique fait l'objet du chapitre suivant, et pour cause : les modifications apportées à l'Evo lui permettent de générer plus de 50% d'appui supplémentaire par rapport à la 919 Hybrid de course. A Spa, la différence était de 66% comparé à l'épreuve de WEC de 2017. Outre le DRS, la 919 Evo possède jupe avant, bas de caisse latéraux et diffuseur arrière spécifiques, ainsi qu'un aileron plus grand placé plus en arrière.

Evidemment, la mécanique du prototype hybride rechargeable conclut la vidéo. Le V4 2L turbo central-arrière relié aux roues arrière et prenant 9.000 trs/mn a vu sa puissance passer de 500ch à 720ch et le moteur électrique associé à l'essieu avant est passé de 400ch à 440ch, pour une puissance combinée de 1.160ch passant par une boîte séquentielle à sept rapports. Bien que ce ne soit pas mentionné dans la vidéo, on rappellera que la 919 Evo a également été allégée de 39kg pour atteindre 849kg à sec. Résultat : l'ingénieur évoque environ 8s pour passer de 0 à 300 km/h. Alors juste pour le plaisir, revivez le record du Nürburgring en vidéo !

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez