Dakar - Loeb frustré par sa troisième place

Dakar - Sébastien Loeb frustré par sa troisième place

Sébastien Loeb, troisième du Dakar, pense avoir été le plus rapide cette année. Il n'est pas certain de revenir en 2020.

La troisième place de Sébastien Loeb dans le Dakar 2019 ne le satisfait pas vraiment. L'Alsacien a prouvé ses performances. Il a gagné quatre étapes, plus que ses rivaux, dans une Peugeot 3008 DKR vieille de deux ans et engagée par une équipe privée, PH Sport. Il ne disposait pas de la version Maxi de la Peugeot, utilisée par le constructeur en 2018.

Loeb a également accumulé les difficultés. Il a perdu une demi-heure la première semaine, en raison d'une erreur dans le roadbook, qui indique le parcours. Il a encore lâché une demi-heure lundi à cause de soucis électriques et une heure mercredi, en étant retardé dans les dunes. Il pense que ces erreurs lui ont coûté la victoire.

« On aura certainement été les plus rapides mais cela ne suffit pas pour remporter le Dakar ! » a indiqué Loeb sur Twitter. « Un grand bravo à Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel (son copilote) ! Et merci à Daniel Elena (le copilote de Loeb), à toute l’équipe et à nos partenaires pour cette belle aventure... quand même. »


Loeb reste fier de ses performances : « On a perdu beaucoup de temps à trois reprises, » explique-t-il sur le site du Dakar. « Les deux qui nous précèdent à l’arrivée sont ceux qui n’ont pas eu de soucis de toute la course. Globalement, on a toujours été les plus rapides sur le terrain. C’est encourageant, c’est sympa, on a fait de super spéciales. C’est pas une victoire, mais un podium, avec tous les soucis qu’on a eus, c’est un bon résultat. »

« On était sur un terrain qui ne nous était pas favorable et avec une voiture privée face à de grosses équipes officielles. C’est plutôt pas mal, mais on aurait pu faire mieux... »

Loeb n'est pas sûr de revenir

Sébastien Loeb a-t-il disputé son dernier Dakar ? Daniel Elena n'a clairement pas envie de revenir après sa colère contre le roadbook, et le pilote s'interroge aussi. Il reprend un rôle plus actif en WRC et il disputera six rallyes avec Hyundai cette année. Le Monte-Carlo a lieu dans seulement une semaine et il ne souhaite plus avoir un programme aussi chargé.


- Les photos de la Hyundai i20 WRC

« Ce mois de janvier ne me donne pas trop envie quand même, » a-t-il expliqué à France TV Sport. « Je dois repartir direct ce (jeudi) soir pour des essais ce week-end avant le Monte-Carlo. Ce sont des journées bien serrées. Si on pouvait le décaler un peu, ça m’arrangerait. »

« Avant de vendre un nouveau mois de janvier comme ça à mon entourage, il y a du boulot. Je me suis pris au jeu mais je suis parti le 2 et je rentre le 28. Ça commence à faire. »

Après l'étape de mercredi, l'avant-dernière, Loeb et Elena manifestaient leur manque d'envie : « On prend l’avion, on se casse, » plaisantait Loeb (vidéo). La remarque a fait rire Elena, qui appréciait cette idée : « Ça fait une semaine que je te le dis ! T’as filmé ? Il a dit qu’on prenait l’avion, on peut enfin aller au Monte-Carlo ! »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez