F1 - Norris espère avoir l'avantage sur Sainz

F1 - Carlos Sainz espère avoir l'avantage sur Carlos Sainz

Lando Norris espère battre Carlos Sainz dès sa première saison. Il pense que McLaren va progresser mais il ne fait aucun pronostic.

Lando Norris fait ses débuts chez McLaren cette année. Il sera aux côtés de Carlos Sainz, qui rejoint également l'équipe de Woking. Sainz a plus d'expérience mais Norris espère le battre.

« C'est ce qu'on attend de moi, non ? » a déclaré l'Anglais à Auto Motor und Sport. « Mais je ne peux pas fixer un objectif de position ou de points. Il faudra attendre les essais privés. Mais je pense que nous allons progresser. A part ça, mon but est d'être tout le temps rapide et de ne pas faire de grosses erreurs. Je veux juste une saison propre et prendre confiance pour l'avenir. »

Il pense que McLaren sera plus performante qu'en 2018 : « On voit déjà ce qu'il se passe, » explique Norris. « J'ai rencontré beaucoup de monde à l'usine. Les gens se font tous confiance et ils savent comment améliorer la voiture. Je sais que nous disions la même chose l'an dernier, mais nous avons beaucoup travaillé pour comprendre la voiture et identifier les problèmes. Il n'y aura pas de solution miracle, du jour au lendemain. Nous n'allons probablement pas gagner de courses la saison prochaine. »

Norris doit prendre de l'expérience

Lando Norris a pris la deuxième place de la Formule 2 l'an dernier. Il a mené le championnat en début de saison mais il a été plus en difficulté en fin d'année. « J'ai perdu le titre à cause d'erreurs et d'un manque de confiance, » estime Norris. « J'ai bien débuté l'année mais les autres ont progressé plus vite. Il y avait aussi des circuits que je ne connaissais pas encore. »

Norris reconnaît qu'il n'a « pas su » réagir dans certaines situations. Il faisait souvent des essais en F1 le vendredi l'an dernier, ce qui compliquait sa préparation. « Parfois j'étais le plus jusqu'aux qualifications, puis j'étais nulle part, » explique-t-il. « Et je perdais encore confiance. »

Norris sait qu'il a beaucoup à apprendre en F1, notamment dans la gestion des pneus. « Sur certains circuits, comme Mexico, les hyper-tendres se dégradent en un tour, » souligne-t-il. « C'est dur de trouver comment répondre à ça en une séance. Mais pour une raison ou une autre, je suis plus à l'aise dans une Formule 1 que dans une Formule 2. Je me sens mieux à la limite. Et je trouve plus facilement les domaines à améliorer. »

L'an dernier, Lando Norris a pu comparer ses données à celles de Stoffel Vandoorne et surtout Fernando Alonso, deux pilotes dont le style est distinct. « Cela m'a vraiment aidé à me préparer à la Formule 1, » précise-t-il. « Mais Fernando ne m'a pas appris à piloter. Je ne piloterai pas exactement comme lui. Il y a toujours des choses qu'on peut prendre à d'autres pilotes, pour les assembler. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

poool/views/script not found