Publié le 22/01/2019 à 15:30

Navitimer 43 Pan Am Edition : hommage à l'âge d'or

Breitling lance sa collection capsule Navitimer 1 Airline Editions

Partenaire historique de l'aviation, Breitling lance une collection en hommage aux compagnies aériennes prestigieuses. Voici la Navitimer 1 B01 Pan Am.

Quelques jours après avoir dévoilé la Navitimer 1 B01 Swiss Air, Breitling enchaine de suite avec le modèle Pan Am, du nom de l'emblématique compagnie américaine. Les mensurations sont identiques, seul le cadran varie, préférant un bleu roi au noir. Ce chronographe, animé par un calibre automatique de manufacture sera, comme tous les modèles intégrant cette collection Airline Editions, limité dans le temps. Néanmoins, aucun numerus clausus n'est communiqué. L'histoire d'amour de Breitling avec l'univers aéronautique ne date pas d'hier et elle s'est confirmée avec l'arrivée, en 1952, de la Navitimer, montre qui deviendra rapidement la chouchoute des pilotes de ligne, avec sa fameuse règle de calcule circulaire. Cette dernière est intégrée à une lunette bidirectionnelle en acier (comme le reste de la montre) dont les cannelures facilitent la préhension.

Logo américain, moteur suisse

Si le fond en saphir, orné du logo américain de la Pan Am, permet d'admirer quelques uns des 346 composants du mouvement, ce dernier est bien helvète. Le 01 fait 30 mm de diamètre, dispose d'un embrayage vertical, d'une autonomie de 70 heures et affiche la date (dans un guichet à 4h30), les secondes (à gauche), les minutes (à droite) et les heures (en bas). Les aiguilles principales, rectangulaires et rouges, facilitent la lecture de l'heure sur un cadran qui, historiquement sur la Navitimer, est assez chargé. Ce chronographe de 43 mm (pour 14,25 mm de haut) n'est pas destiné à barboter (étanche à seulement 3 bars) et ne dispose pas de couronne vissée. La Breitling Navitimer 1 B01 Chronographe 43 Pan Am Edition est proposée avec trois bracelets différents, dont ce réussi milanais. Disponible à partir d'avril, son prix n'a pas encore été révélé.

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 22 janvier 2019 à 22:34 rico dit : La maille milanaise lui sied à merveille ...