Daytona - Alonso remporte les 24H de Daytona

Daytona - Alonso remporte les 24 Heures de Daytona avec la Cadillac N°10

La Cadillac N°10 de Fernando Alonso, Kamui Kobayashi, Renger van der Zande et Jordan Taylor s'est imposée dans des 24 Heures de Daytona écourtées par la pluie.

Fernando Alonso, Kamui Kobayashi, Renger van der Zande et Jordan Taylor se sont imposés avec leur Cadillac Wayne Taylor N°10, dans des 24 Heures Daytona marquées par une forte pluie... et par un Alonso impressionnant.

L'Espagnol renforce son palmarès, déjà riche de deux titres en Formule 1 et d'une victoire aux 24 Heures du Mans. Il est troisième champion du monde de F1 à s'imposer à Daytona, après Phil Hill et Mario Andretti. Il tentera de remporter les 500 miles d'Indianapolis en mai prochain, pour devenir le deuxième pilote, après Graham Hill, à remporter la triple couronne, qui cumule des succès à Monaco, au Mans et à Indianapolis.

Alonso a joué un rôle très important de son équipage, en plaçant plusieurs fois sa voiture en tête, que ce soit dans la nuit ou en fin d'épreuve, sous une forte pluie.

Oliver Jarvis, parti en pole avec la Mazda Joest N°44 (Jarvis/Nunez/Bernhard/Rast) a mené en début de course, avant que Juan-Pablo Montoya ne prenne la tête avec l'Acura Penske N°6 (Montoya/Cameron/Pagenaud). Pipo Derani a placé la Cadillac Action Express N°31 (Nasr/Curan/Derani) à la première position. Alonso a commencé à impressionner avec un triple relais spectaculaire, durant duquel il a pris la tête.

Kamui Kobayashi a pris le relais dans la Cadillac N°10. Il est passé aux stands durant un drapeau jaune, contrairement à Derani, qui en a profité pour reprendre la tête. Les écarts sont restés très serrés et les Acura Penske N°6 et N°7 (Taylor/Castroneves/Rossi) se sont plusieurs fois échangé la tête durant la nuit, au jeu des passages aux stands. La Cadillac Action Express N°31 pointait en tête à 10 heures de l'arrivée.

Dans la fin de la nuit, une forte pluie s'est abattue sur Daytona. Fernando Alonso a enchaîné les bons temps et il est passé de la quatrième à la première place. Le drapeau rouge a finalement été déployé, pendant 1h30. Après la relance de la course, Felipe Nasr a remplacé la Cadillac Action Express N°31 en tête, après avoir doublé Jordan Taylor, aligné  dans la N°10. Quand Alonso a repris la volant, il est revenu sur Nasr. La pluie était forte et le Brésilien a fait une erreur, qui a donné la tête à Alonso. Le drapeau rouge a été déployé peu après, alors qu'il restait un peu moins de deux heures de course. L'épreuve n'a finalement pas été relancée et elle a été officiellement stoppée définitivement après 23h50.

Doublé pour Cadillac

La Cadillac Action Express N°31 termine finalement à la deuxième place, devant l'Acura Penske N°7. La N°6 a été retardée par un souci de pompe à carburant. La Mazda Joest N°77 a eu un problème sur son moteur et la N°55 (Bomarito/Tincknell/Pla) a eu une fuite d'huile puis un contact avec une GT.

Dans la catégorie LMP2, Robert Gonzalez, Pastor Maldonado, Sebastian Saavedra et Ryan Cullen se sont imposés avec l'ORECA-Gibson DragonSpeed N°18. En GT Le Mans, la victoire est revenue à la BMW N°25 de Connor de Phillippi, Philip Eng, Corton Herta et Augusto Farfus. La Ford N°66 (Hand/Müller/Bourdais) se battait pour la tête avant d'être prise dans un accrochage. Enfin, en GT Daytona, la Lamborghini Grasser N°11 de Rolf Ineichen, Mirko Bortolotti, Christian Engelhart et Rik Breukers a gagné.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

lundi 28 janvier 2019 à 18:25 Bernard 17 dit : Bravo Alonzo

lundi 28 janvier 2019 à 13:52 CarCircus dit : Bravo champion, et paffff pour les détracteurs, le talent est inné.

dimanche 27 janvier 2019 à 22:10 jpo dit : Il vous passe bien le bonjour