Les vidéos et les résultats du week-end

Ogier gagne au Monte-Carlo, Bird à Santiago et Alonso à Daytona

VIDEOS. Sébastien Ogier a remporté le Rallye de Monte-Carlo, Sam Bird a gagné l'E-Prix de Santiago et Fernando Alonso a gagné les 24H de Daytona.

Au programme du week-end : Rallye de Monte-Carlo en WRC, Formule E à Santiago et 24 Heures de Daytona en WeatherTech IMSA.

Ogier s'impose dès son retour chez Citroën

Sébastien Ogier a remporté le Rallye de Monte-Carlo, pour son retour chez Citroën. Il était dans une lutte avec Ott Tanak et Thierry Neuville en début de rallye. Tanak a été le premier leader et Neuville a pris l'avantage vendredi. Ogier s'est emparé de la première place et Tanak a perdu plus de deux minutes en devant changer une roue. Ogier et Neuville sont restés très proches et le Français n'avait que 0,4sec d'avance avant la dernière spéciale. Il a finalement remporté le rallye pour 2,2sec. Tanak avait chuté au septième rang après sa crevaison mais il a pu remonter au troisième rang.

Sébastien Loeb a pris la quatrième place pour ses débuts chez Hyundai. Le Français a devancé Jari-Matti Latvala et Kris Meeke, ralenti par un souci d'écrou samedi. Gus Greensmith a pris la septième place, devant Yoann Bonato, qui a offert à la Citroën C3 R5 sa première victoire en WRC2. Stéphane Sarrazin et Adrien Fourmaux ont complété le top 10.

Chez Ford M-Sport, Teemu Suninen a terminé loin du top 10, à cause d'une sortie de route le premier jour, Pontus Tidemand a également été mal classé, en raison d'une direction endommagée vendredi, et Elfyn Evans a abandonné, après une sortie de route. Esapakka Lappi, l'équipier d'Ogier chez Citroën, a eu un accident vendredi et un souci sur son moteur samedi, et il a abandonné.

- Ogier vainqueur pour 2,2sec

Bird s'impose après les soucis de Buemi

Sam Bird a remporté l'E-Prix de Santiago en Formule E. Sébastien Buemi était en pole et il a mené en début de course, devant Pascal Wehrlein et Bird. Ce dernier a doublé Wehrlein puis profité d'un accident de Buemi. Il a contenu Wehrlein en fin de course, pour s'imposer devant l'Allemand. Alexander Sims a terminé au troisième rang mais il a été pénalisé pour un contact avec Edoardo Mortara. Daniel Abt a récupéré la troisième place.

Mortara a été classé à la quatrième place, devant Robin Frijns. José-Maria Lopez a terminé au septième rang, malgré un tête-à-queue suite à un contact avec Lucas di Grassi, mais il a été pénalisé pour avoir utilisé trop d'énergie. Mitch Evans se retrouve sixième. En piste, il a devancé di Grassi, mais ce dernier a aussi été pénalisé après l'arrivée, pour son accrochage avec Lopez. Sims a finalement récupéré la septième place, devant Jérôme d'Ambrosio, parti en fond de grille, Oliver Turvey et Lopez. Di Grassi s'est retrouvé 12ème, devant André Lotterer.

Les abandons ont été nombreux. Oliver Rowland a eu un accident. Antonio Felix da Costa a eu un problème technique. Jean-Eric Vergne a été percuté par Felix da Costa, lui-même poussé par Lotterer, et il est parti en tête-à-queue. Les dégâts sur sa monoplace l'ont finalement contraint à l'abandon. Stoffel Vandoorne a eu un accident. Maximilian Günther a eu un souci technique. Felipe Massa a percuté un mur en résistant à Rowland. Tom Dillmann a vu sa monoplace s'arrêter. Il a pu repartir mais il a vite abandonné.

- Bird s'impose, Buemi et Vergne abandonnent
- Les moments forts de la course en vidéo

Alonso s'offre les 24H de Daytona

Fernando Alonso, Kamui Kobayashi, Renger van der Zande et Jordan Taylor ont remporté les 24 Heures de Daytona avec la Cadillac Wayne Taylor N°10. La course a été interrompue plusieurs heures, notamment les dernières, à cause de la pluie. Plusieurs voitures sont restées proches dans la lutte la victoire et Alonso a joué un rôle très important dans le succès de son équipage, en plaçant son prototype en tête à plusieurs reprises. En fin de course, il a profité d'une erreur de Felipe Nasr, aligné dans la Cadillac Action Express N°31 (Nasr/Curan/Derani), pour récupérer la première place. La course a été stoppée peu après. La N°31 a finalement pris la deuxième place, devant l'Acura Penske N°7 (Taylor/Castroneves/Rossi).

En LMP1, la victoire est revenue à Robert Gonzalez, Pastor Maldonado, Sebastian Saavedra et Ryan Cullen avec l'ORECA-Gibson DragonSpeed N°18. Dans la catégorie GT Le Mans, la BMW N°25 de Connor de Phillippi, Philip Eng, Corton Herta et Augusto Farfus s'est imposée. La Ford N°66 (Hand/Müller/Bourdais) était dans la lutte pour la victoire avant d'être prise dans un accident. Enfin, du côté des GT Daytona, la Lamborghini Grasser N°11 de Rolf Ineichen, Mirko Bortolotti, Christian Engelhart et Rik Breukers a remporté l'épreuve.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez